Horacio Muratore, le président de FIBA à Bamako : Aux bons souvenirs la regrettée Salamatou Maïga

0

Parmi les invités de marque du congrès du mi-mandat de Fiba-Afrique figurait le président Horacio Muratore qui dirige l’instance mondiale de la discipline. L’hôte du Mali et de l’Afrique a profité de son séjour pour rendre un vibrant hommage à notre regrettée «Tantie Bébé» (Salamatou Maïga).

 

«L’une de mes meilleures amies nous a quittés, il y a deux ans, et je n’ai pas eu l’occasion de lui rendre hommage. Je suis soulagé de pouvoir enfin le faire aujourd’hui», a confessé Horacio Muratore.

Notre regretté Salamatou Maïga (Paix à son âme) a officié en tant que secrétaire générale de la FMBB et a été élue au Bureau central de Fiba en 1998. «Je peux vous assurer que j’ai perdu une amie, une femme souriante et ouverte qui a consacré sa vie au basketball», a souligné le président de Fiba se rappelant de la gentillesse d’une Dame dévouée corps et âme au développement du sport et qui était à cheval sur l’éthique du travail. Un hommage qui a ému de nombreuses anciennes gloires féminines du Mali et d’Afrique qui n’ont pas pu retenir des larmes rebelles.

A l’image de la Sénégalaise Rokhaya Pouye Ndiaye dite Aya vice-présidente de la Fédération sénégalaise de basket (FSBB) et présidente de la Zone II de FIBA-Afrique, qui dit à qui veut l’entendre que leur génération doit beaucoup à Salamatou Maïga. L’Argentin a profité de son séjour pour aller s’incliner sur la tombe de Salamatou, une icône du basketball arraché à notre affection le 23 décembre 2014 à 62 ans.

Président de Fiba-Amériques depuis 2009, Horacio Muratore a été élu 12e président de la Fiba à l’unanimité le 29 août 2014 lors du congrès mondial à Séville (Espagne). Notre compatriote Hamane Niang a été élu premier vice-président au même congrès.

En 2014, la présidence revenait aux Amériques, selon le principe de rotation continentale et au regard des statuts qui limitent à 4 ans la durée d’un mandat.

Né à San Miguel de Tucuman (Argentine) le 29 novembre 1951, M. Muratore est un pur produit d’une famille orientée vers le basketball. Son père fut un membre fondateur et un des entraîneurs du BBC Tucuman. Habitant juste en face de la salle, Horacio a consacré sa jeunesse à jouer au basketball et à observer le travail de son idole, son papa.

Conscient de ne pas être assez fort comme joueur, il décide alors de suivre les pas de son père en œuvrant au développement de son club. A la fin de ses études en économie à l’Université nationale de Tucuman, il travailla comme comptable, professeur en comptabilité et secrétaire académique pendant 16 ans. Mais, il a parallèlement débuté une carrière de dirigeant en tant que trésorier du club. Il succéda rapidement à son père comme président du BBC Tucuman pendant 10 ans.

Passionné et efficace, M. Muratore a ensuite passé 16 ans à la tête de la Confédération argentine de basketball (CABB, de 1992-2008). Cette période faste pour le basketball argentin, emmené par la «Génération dorée», a vu l’Argentine gagner la médaille d’argent au championnat du monde en 2002 (Indianapolis, USA) et remporter la médaille d’or aux Jeux Olympiques «Athènes 2004» (Grèce).

De 1993 à 2006, il a également dirigé la CONSUBASQUET (Confédération Sud-américaine de basketball). Il est aussi le fondateur de la Ligue Sud-américaine en 1995. Depuis 2002, il est membre du Comité exécutif de la Fiba.

A l’occasion du congrès mondial d’Istanbul en 2010, Horacio Muratore avait été élu vice-président de Fiba pour la période 2010-2014.

M.B

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here