Ichaka Diakité, 2ème vice président de l’US Bougouni : “Nous n’avons pas peur du Stade Malien de Bamako”

1

ichakaLes huitièmes de finale de la 54ème édition de la coupe du Mali démarrent cet après midi. Pour la circonstance, l’Union Sportive de Bougouni affronte le Stade Malien de Bamako le dimanche 15 juin au stade Modibo Kéita. A deux jours de cette confrontation, le 2ème vice président de l’équipe du Banimonotié Ichaka Diakité s’est prononcé. Il a déclaré que son club n’a pas peur des Blancs de Bamako. Une façon de dire que l’USB va tout mettre en œuvre pour écarter de son chemin, l’actuel leader du championnat national de football.

 

‘Union Sportive de Bougouni s’expliquera avec le Stade Malien de Bamako le dimanche 15 juin au stade Modibo Kéita à partir de 16h00. Cette rencontre comptant pour les huitièmes de finale de la 54ème édition de la coupe du Mali est un peu spéciale. La raison est qu’elle met aux prises le vainqueur de l’année 2012 à celle de 2013. A la veille de ce choc tant attendu, le 2ème vice président de l’USB Ichaka Diakité est très confiant. Il déclaré que : “ le Stade Malien de Bamako est considéré comme le grand favori, mais nous avons aussi notre mot à dire. C’est dire que chacun à sa petite chance. Nous n’avons pas peur du Stade Malien de Bamako et nous allons jouer ce match avec nos moyens. Ce sera un match difficile car actuellement en coupe du Mali, nous faisons office d’équipe à abattre et les grands clubs nous connaissent et font tout pour nous éviter “.

 

Il a également évoqué l’état d’esprit des joueurs de l’USB concernant ce rendez-vous : “ les jeunes sont hyper motivés pour aborder cetmatch. Ils sont bien mentalement et physiquement. L’équipe prépare ce match depuis une semaine et fera le déplacement à Bamako demain. Je profite de l’occasion pour inviter nos supporters et tous les ressortissants de Bougouni à Bamako, à sortir massivement du coté du Stade Modibo Kéita pour soutenir les jeunes. Avec l’aide de Dieu, unis, nous allons créer la surprise “.

 

                                            Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.