Idrissa Bah à propos du programme quinquennal de l’athlétisme : «Ce projet offrira au Mali des athlètes de renommée internationale»

0
0

Un programme quinquennal 2011-2016 de développement de l’athlétisme pourquoi faire et comment le mener à terme ? Y aura-t-il aussi des moyens pour le réaliser malgré la bonne volonté de la Fédération malienne d’athlétisme ? C’est pour répondre à toutes ces questions que le président de ladite Fédération, Idrissa Bah, nous a reçus pour l’entretien qui suit.

Pourquoi un programme d’activités sur cinq ans pour l’athlétisme ?
Lorsque nous avons fait l’historique de l’athlétisme sur les cinquante ans passés, nous nous sommes rendu compte que nous n’avons remporté que trois médailles d’or et par la même personne, notamment Namokoro Niaré. Nous avons estimé qu’il faut reconstruire la maison et cela passe nécessairement par une bonne fondation. C’est ainsi que nous allons nous adresser aux pratiquants à la base, à travers des compétitions de cadets et juniors. Cette stratégie nous permettra d’encadrer ces catégories à s’approprier toutes les formes d’apprentissage. Les écoliers constituent de ce fait notre public cible. C’est un programme ambitieux qui offrira au Mali des athlètes de renommée internationale et nous avons besoin de soutien pour pouvoir l’exécuter.

Comment comptez-vous exécuter ce programme ?

Compte tenu de l’étendue de notre pays, nous avons estimé qu’il faut des compétitions zonales afin que le travail puisse atteindre le maximum d’enfants.  Pour ce qui concerne la catégorie cadette, les compétitions se dérouleront en trois zones : la Zone I est composée des localités de Kidal, Gao, Tombouctou et Mopti. Ces quatre régions participeront à deux compétitions par an avec leurs équipes cadettes respectives. Compte tenu du fait que nous sommes dans une année électorale, une seule compétition sera prévue et elle aura lieu à Gao. La Zone II regroupera à Koutiala les équipes de Sikasso, Bougouni, Koutiala, San et de Ségou. Enfin, la Zone III sera constituée des régions de Kayes, Kita et Koulikoro ainsi que le District de Bamako (deux équipes). La sélection des trois zones se rencontrera à Kayes pour les championnats nationaux.
Quant à la compétition des juniors, deux zones sont prévues : la région regroupera les équipes de San, Gao, Tombouctou, Kidal et Mopti ; la région ouest sera constituée de Bamako, Ségou, Kayes, Kita, Koulikoro et Sikasso. Tout comme les cadets, les championnats juniors seront également organisés en fin de saison, mais à Bamako. Le lancement officiel sera donné le 20 janvier prochain à Koulikoro, sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports ou son représentant.


En gros, le programme 2011-2016 a été élaboré afin de ramener au Mali des médailles sur le plan africain, mais surtout faire des participations honorables aux Jeux Olympiques et aux Championnats du Monde.

Est-ce que vous disposez des moyens nécessaires pour la mise en œuvre de ce programme?
C’est un programme qui a été soumis au ministère des Sports, premier partenaire de la Fédération malienne d’athlétisme. Le Ministre l’a approuvé et l’a soutenu partiellement. Sur un budget de 52 millions de FCFA, le département nous a octroyé 10 millions de FCFA. Je profite de l’occasion pour remercier le Ministre pour son soutien. Nous allons également adresser une lettre au président de la République pour solliciter son soutien exceptionnel afin que le programme puisse voir le jour.  Nous allons aussi solliciter d’autres sponsors potentiels, mais aussi le ministère du Développement Social et celui de la Femme et l’Enfant. Nous sommes optimistes et nous espérons que ce programme portera ses fruits très bientôt.
Réalisée par Mamadou DIALLO «Mass»  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.