Il y a cinq ans le Stade Malien de Bamako remportait la Coupe CAF en 2009 : Le 5ème anniversaire célébré avec faste vendredi au complexe sportif de Sotuba

0
Il y a cinq ans le Stade Malien de Bamako remportait la Coupe CAF en 2009
Les supporters et invités du Stade malien

Le comité de gestion et les supporters du Stade Malien de Bamako ont célébré, vendredi 5 décembre, le 5ème anniversaire du sacre continental de leur club en Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF). L’événement qui s’est déroulé au Complexe sportif Feu Fousseiny Diarra de Sotuba a été marqué par une série de témoignages des dirigeants du club ainsi que des anciens joueurs et invités.  Des bénédictions ont été formulées pour que le Stade Malien de Bamako puisse enregistrer cette saison beaucoup de succès sur le plan national  et international.

 

Le samedi 5 décembre 2009 est une date inoubliable pour les dirigeants, supporters et sympathisants du Stade Malien de Bamako. C’est ce jour-là que le club dirigé aujourd’hui par Boukary Sidibé dit Kolon a offert au Mali son premier trophée continental en battant le club algérien, l’Entente Sétif. Il s’agit du trophée de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF). C’était au Stade Modibo Kéïta   sous la présidence effective de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré.

Depuis lors, la date du 5 décembre est inscrite en lettres d’or dans les annales du Stade Malien de Bamako. C’est pourquoi, les dirigeants, les supporters, les anciens joueurs ainsi que les sympathisants du club se donnent rendez-vous chaque année pour célébrer à leur manière cet événement. Cette tradition a été, une fois de plus,  respectée. C’est dans ce cadre que la cour du terrain d’entraînement du club à Sotuba avait un autre visage, le vendredi dernier.

En plus des dirigeants à l’image de Mohamed Saïba Soumano, Banta Diabaté,  Cheick Diallo (Manager général) on notait la présence de plusieurs invités de marque. Il s’agit de Kassim Coulibaly dit Yambox, 3ème vice-président de la Fédération Malienne de Football, Cheick Oumar Koné, entraîneur adjoint des Aigles du Mali, Djibril Dramé (entraîneur du club en 2009) Mme Djilla Aïssata Diallo (présidente de la section de basket-ball du Stade). Sans oublier les anciens joueurs comme Doudou Diakité, le président de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) Oumar Baba Traoré. Même la famille fondatrice de Bamako était représentée par Modibo Niaré.

Objectif : faire mieux que la saison écoulée

Comme toute grande rencontre à Sotuba, cet événement a démarré par la Fatiya et des bénédictions pour que le Stade Malien de Bamako puisse connaitre de nouveaux succès sur le plan national et international.

Modeste mais pleine de signification, cette cérémonie  a été marquée par une série de témoignages des différents intervenants.  Tous étaient convaincus que le Stade Malien de Bamako reste et restera l’un des grands clubs du Mali.

Au nom du Président Boukary Sidibé dit Kolon en déplacement, Banta Diabaté a salué cette belle initiative des supporters du Stade Malien de Bamako de revivre la date du 5 décembre 2009. Selon lui, c’est un devoir de mémoire puisque les ambitions du club sont très claires cette saison. Il s’agit de faire mieux en Ligue des Champions. Le championnat et la Coupe du Mali font partie également des objectifs. C’est pourquoi, il a lancé un appel pressant aux supporters à cultiver le fair-play. Ce qui est l’une des règles fondamentales du Stade Malien de Bamako depuis sa création. Avant de conclure, Banta Diabaté a salué la politique de formation des jeunes au sein du club. Même son de cloche  chez le vice-président Mohamed Saïba Soumano. Pour lui, les dirigeants, les supporters et les sympathisants doivent se donner la main pour que le Stade Malien de Bamako puisse offrir au Mali un deuxième trophée continental.

Djibril Dramé, qui était à la tête du Stade Malien de Bamako en 2009, a fait un rappel sur l’aventure de la Coupe CAF. Selon lui, tout le monde a joué sa partition à commencer par l’ancien Président de la République, ATT puisque c’était devenu une affaire du Mali. Auparavant, une minute de silence a été observée en la mémoire des disparus comme El Mody Sylla, feu Fousseiny Diarra, Kadé Sy…

Il est nécessaire de rappeler que les supporters étaient venus de différentes régions du Mali pour être les témoins oculaires de cet anniversaire. Une belle occasion pour le président du Comité des supporters, Ousmane  Diakité plus connu sous le sobriquet de Maraka de remercier  les différents invités qui ont répondu à cet appel. Mention spéciale aux comités des supporters des Blancs de Bamako venus de Ségou, Koutiala, Sikasso et Kayes.

Sans oublier la grande mobilisation des supporters de Bamako. Pour lui, ils doivent rester derrière leur club pour cette saison qui vient de démarrer. Avant de les inviter à s’approprier la nouvelle carte des supporters vendue au prix de 15 000 FCFA.

Il est nécessaire de rappeler que le Président du Stade Malien de Bamako, Boukary Sidibé dit Kolon a été récompensé par l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) lors de sa tradition traditionnelle Nuit de Gala, le 29 novembre dernier. Il a été désigné meilleur dirigeant sportif de l’année, après le Président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko.

A cela s’ajoute la récente lettre de félicitation du Président de la FIFA, Joseph Sepp Blatter adressée au Président Boukary Sidibé dit Kolon pour sa gestion managériale.

 

A.B. HAÏDARA

 

PARTAGER