Jacques Anouma réagit depuis Abidjan : “De grâce, il faut laisser Hammadoun Kola Cissé en paix”

0

C’est avec un ton un peu énervant que l’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football, Jacques Anouma, a réagit, hier après-midi, sur ses rapports avec le président de la Fédération Malienne de Football, Hammadoun Kola Cissé.

 

Jacques Anouma

“Je suis déçu de voir certains articles concernant mes relations avec le Vieux Cissé, après l’Assemblée générale de la Confédération Africaine de Football (CAF) aux Seychelles. Mon frère n’a fait qu’exprimer son désaccord en votant contre le projet d’amendement des textes de la CAF. Ce projet est antidémocratique pour le développement de notre sport-roi. Dire encore que Hammadoun Kola a marchandé sa voix au profit de moi, c’est aussi très grave. Je tiens à démentir cette information qui n’honore pas le football malien”, nous a confié Jacques Anouma, hier après-midi, au téléphone depuis Abidjan.

S’agissant de l’article paru dans un journal de la place intitulé : “Hammadoun Kolado Cissé chez Jacques Anouma : un clando à Abidjan !”,  l’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football était très surpris : “j’ai été étonné aussi de voir cet article. Le président Cissé était venu à Abidjan pour les obsèques de ma mère. Il n’était pas le seul. Il y avait plusieurs personnalités du football africain voire mondial. C’est vous dire que la venue de Cissé n’a rien de rapport avec ma candidature. Il est venu tout simplement pour présenter les condoléances du monde du football malien. Il ne faut pas que les gens interprètent les choses. De grâce, il faut laisser le président Cissé en paix. C’est devenu de la méchanceté gratuite, qu’il faut éviter dans le milieu du football malien qui fait la fierté en Afrique”.

                                                                    Alou B.HAIDARA

PARTAGER