Jeux de la francophonie : Les athlètes « persona non grata’’ de la délégation malienne honorent le Mali

10
Jeux de la francophonie : Les athlètes « persona non grata’’ de la délégation malienne honorent le Mali

Si l’hymne national du Mali a retenti au Stade Houphouët Boigny d’Abidjan, pour la première fois, c’est grâce aux prouesses de la sprinteuse Djenebou Danté qui a remporté la médaille d’or au 400m dame avec un chrono de 52 ‘’23. L’athlète a pourtant rallié Abidjan, à ses propres frais, pour défendre les couleurs nationales. Idem pour Mamadou Cherif Dia qui a arraché la médaille de bronze au triple saut.

Si les autres pays présents aux jeux de la francophonie ont mis le paquet pour amener les athlètes susceptibles d’octroyer des médailles à leurs pays dans le but de hisser très haut leur flambeau, le Mali, par contre, n’a pu prendre en charge les frais de certains des ces athlètes prompts à remporter des médailles comme la sprinteuse Djenebou Danté et Mamadou Cherif Dia pour cause de budget. Pourquoi amener des athlètes touristes au profit des athlètes conquérants capable de rehausser l’image du pays ? sur quelle base a été fait le choix des athlètes devant défendre les couleurs maliennes pour ce jeu de la francophonie ? Il est inadmissible, incompréhensible de dresser une liste sans les noms des deux sportifs.

Les prouesses des deux athlètes tournaient largement en leur faveur pour figurer sur la liste des athlètes maliens mais hélas Mamadou Cherif Dia et Djénedou Danté ont rallié la capitale ivoirienne par leurs propres moyens pour défendre les couleurs nationales et honorer tous les Maliens à travers leurs performances. C’est imbu de leur esprit patriotique, de l’ardent amour envers leur discipline et dans le but d’octroyer au Mali des médailles que Dia et Danté qui résident en France ont rallié Abidjan et ils ont honoré leur participation avec à la clé deux médailles une en bronze au triple saut avec un bond de 16,59 M , et la médaille d’or pour la sprinteuse Djenebou Danté qui a remporté la médaille d’or au 400m dame avec un chrono de 52 ‘’23.

Les deux athlètes ont tout simplement décerné leur trophée au peuple malien. Pour service rendu à la nation malienne les billets des deux sportifs doivent êtres remboursés et des sanctions doivent être envisagées à l’encontre de ceux qui ont rayé leur nom sur la liste de la délégation malienne. Signalons que les jeux de la francophonie englobent plusieurs disciplines sportives et artistiques et le Mali qui a déjà remporté plusieurs médailles, a des fortes chances d’en emporter encore, surtout avec l’équipe de football des moins de 17 ans qui sont qualifiés pour les demies finales et doivent défier les éléphanteaux de la Côte d’Ivoire ce matin.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Félicitations d’abord aux athlètes qui ont remporté des trophées! Les autres ne déméritent pas, mais bon… Quant à l’organisation de la délégation malienne pour se rendre à Abidjan, rien de surprenant! C’est le contraire qui aurait surpris! Quand Méchanceté, Égoïsme et Ingratitude gèrent les rapports entre les citoyens, la médiocrité en toute chose et en tout genre devient l’ordre du jour! Voilà pourquoi il faut une refondation de ce pays, voire de notre peuple!

  2. Bravo et felicitations aux 2 medailles et un tres bon courage pour la suite de leurs carrieres athlete et de meilleur vie.
    Le reste en ceux wui concernent nos federations de sports……………………..boooooofffffffff. Je prefere ne rien ecrire.
    Encore mes sinceres felicitations a vous et quelle fierte pour vous et pour le Mali.

  3. le mali n est plus ce qu il est aujourd’hui le président est nul le ministre des sport est pire espéreront le prochain élection ils vont foutre le camps c est pas l intérêt du pays qui compte c est leurs propre intérêt qui compte ce t imbécile d ibk dort il a foutu le mali dans la merde .

  4. le mali n est plus ce qu il est aujourd’hui le président est nul le ministre des sport est pire espéreront le prochain élection ils vont foutre le camps c est pas l intérêt du pays qui compte c est leurs propre intérêt qui compte ce t imbécile d ibk dort il a foutu le mali dans la merde .

  5. Puisque le ridicule ne tue pas au Mali. Baba a un bilan élogieux, on a voulu sa tête et en digne malien il ne briguera pas un nouveau mandat Les victoires de personna non grata doit si les dirigeants on un peu de patriotisme et un peu de dignité doivent rendre le tablier. C’est malheureusement le cas au Mali, on choisit les cancres au détriments des méritants, à tous les niveaux

  6. … ” la sprinteuse Djenebou Danté qui a remporté la médaille d’or au 400m dame avec un chrono de 52 ‘’23. L’athlète a pourtant rallié Abidjan, à ses propres frais, pour défendre les couleurs nationales. Idem pour Mamadou Cherif Dia qui a arraché la médaille de bronze au triple saut… ” … /// …
    :
    Je croyais que c’est seulement aux Footballeurs qu’on faisait payer leurs frais de déplacement. Les autres sportifs aussi… C’est bien connu, les Maliens de France sont de riches privilégiés… N’importe quoi… !
    Pour apporter des médailles au pays de leurs Parents. On leurs fait payer. C’est de l’arnaque s’ils ne se font pas rembourser.

  7. Je demande au plus hautes autorités du pays de mettre l’athlète Djenebou Danté, la sœur d’Abdoul Karim Danté, Capitaine de l’équipe nationale Junior et professionnel en Belgique dans des meilleures conditions de préparation pour les prochains jeux olympique car avec le sprint qu’elle a sous le pieds c’est une chance de médaille pour le Mali. La fédération Malienne d’Athlétisme doit chercher pour les deux athlètes Djenebou Danté et Mamadou Dia des bourses de perfectionnement (Centre d’athlétisme de Dakar, aux USA, au Canada) et participer aux grands meetings d’athlétisme à travers le monde. Toutes mes félicitations aux deux athlètes Djenebou Danté et Mamadou Dia pour leurs médailles dédiées au Mali et particulièrement à sa jeunesse.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here