Jonas Komla, sélectionneur des U17: « je n’avais jamais pensé qu’on pouvait remporter la coupe»

4
Jonas Komla, sélectionneur des U17: « je n’avais jamais pensé qu’on pouvait remporter la coupe»
Les Aiglonnets à leur arrivée à Bamako arpentant les rues de Bamako

A sa descente d’avion lundi soir, le sélectionneur des Aiglonnets n’en revenait toujours pas. Tout comme ses protégés. Personne n’aurait parié sur leur sacre continental. Eux non plus. Mais c’était sans compter sur les dieux du fleuve Djoliba qui ont pris goût aux trophées continentaux. Décidément.

-Maliweb.net- A défaut de sa mère, il faut téter sa grand-mère. Les Aigles cadets, eux, ont volé dans le sens contraire. Car, ils ont d’abord atteint leur principal objectif: se qualifier pour la coupe du monde de leur catégorie. Et cerise sur le gâteau, les poulains de Jonas Komla ont offert au Mali son deuxième sacre continental. Avec les manières.

A l’aéroport de Bamako, les champions d’Afrique ont été accueillis par des supporters, des proches, des officiels et une bonne quinzaine de médias qui ont guetté leur arrivée jusqu’à 19h45. L’heure à laquelle l’avion de la Compagnie Air Ivoire se pose sur le tarmac. Nous tendons notre miro à Jonas Komla.

Jonas Komla, sélectionneur des U17: « je n’avais jamais pensé qu’on pouvait remporter la coupe»
Les ministres et les membres de la Femafoot  à l’accueil des Aiglonnets U-17

Pensiez-vous, au début de la compétition, avoir une chance de remporter ce trophée? «Non!», répond le coach. «Je n’avais jamais pensé qu’on pouvait remporter la coupe», indique-t-il. Quand est-ce que vous avez commencé à penser que c’est possible? «Je n’ai cru en notre chance que le jour de la finale contre le Ghana», se confie-t-il. Avant de rejoindre ses protégés, direction stade Mamadou Konaté où la soirée s’est poursuivie.

«Une coupe dédiée à la paix dans le foot malien»

Les U 17 à leur arrivée

A Libreville, les choses ont tourné en notre avantage. On feint donc d’ignorer les problèmes dans notre football. En vérité, si personne ne croyait réellement au sacre des Aiglonnets, c’est parce que leur préparation n’était pas à hauteur de souhait. Pour ne pas dire qu’il y a eu une impréparation. A l’origine, de ces couacs d’organisation, la crise qui secoue le football malien et qui s’était soldée par la suspension très récente de la Fédération malienne de football de toutes les compétitions internationales.

Dans leurs différentes interviews à la presse, les vrais artisans de cette victoire ont «dédié leur trophée à la paix dans le football au Mali». «Si cette coupe peut aider à ramener la paix dans le football malien, je pense qu’elle est la bienvenue», a souhaité Jonas Komla. Avant d’indiquer les deux échéances à venir pour son équipe. A savoir: la coupe de la Francophonie et la coupe du monde des cadets.

Mamadou TOGOLA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. 1- Des enfants qui donnent des leçons aux adultes, pères et grand-pères irresponsables tapis dans les ombres des bureaux climatisés du Ministère des Sports et de la Femafoot!

    2- Voilà qu’à cause d’intérêts personnels ils ont failli vouer aux gémonies le bonheur et la fierté de leurs petits-enfants qui ne leur demandent rien, uniquement qu’à jouer au foot et au passage la joie de tout un peuple…

  2. « je n’avais jamais pensé qu’on pouvait remporter la coupe» Ce monsieur est un inconscient, comment un entraineur peut manquer de confiance en ses joueur et en lui même.
    Qui a sélectionner les joueurs?
    Qui a préparer techniquement et tactiquement les joueurs?
    Jonas Komla n’est-il pas parti au Gabon pour humilier le Mali?
    BRAVO au JEUNES MALIENS

  3. Des Aigles qui attérissent à Bamako avec Air Ivoire, tandisqu’un jet, même avec 2 tours Libreville-Bko, aurait pu arriver plus rapidement…

  4. Au moins IBK pouvait envoyer AIRFORCEONEIBK pour aller chercher nos jeunes victorieux, alors qui de Gassama Diaby et Moussa Joseph a raison que l’avion n’appartient pas aux Maliens? Bravo nos jeunes nous sommes tres fiers de vous et avec vous nous pouvons esperer pour un meilleur Mali

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here