La campagne Play for the Union lancée hier à Libreville en faveur de la CAN 2012: Patrick Mboma et Nwankwo Kanu s’engagent à soutenir la cause de l’Union Africaine sur les questions de bien-être du continent

0
0

D’un montant global de 12 millions d’euros, soit près de 8 milliards de FCFA, pour une période de 5 ans, la campagne Play for the Union a été officiellement lancée, hier  lundi, à la résidence hôtelière Le Phare de Libreville. Deux grands noms du football africain à savoir Patrick Mboma et Nwankwo Kanu sont les ambassadeurs de cette campagne dont l’objectif est de soutenir la cause de l’Union Africaine sur les questions de bien-être du continent.

La campagne Play for the Union fait partie, selon les initiateurs,  de la stratégie la lus larde de mobilisation de coalition pour l’Etat de l’Union. C’est une initiative d’une Coalition d’Ongs nationales et internationales composée de dix organisations de différents ays. Il s’agit d’initier un activisme positif chez le citoyen africain de sorte qu’il exige des gouvernements le respect des engagements pris au niveau de l’Union Africaine.

La plateforme pour mener cette campagne est le football. C’est la force la plus efficace pour mobiliser l’ensemble des classes et nationalités. Le football participe à œuvrer pour une construction communautaire réussie, la sensibilisation et un appel à l’action.

E marge de la 28ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN), cette campagne a été officiellement lancée, hier, au cours d’une conférence de presse qui s’est déroulée à la résidence hôtelière Le Phare à Libreville. Plusieurs responsables du projet étaient présents. Patrick Mboma, l’une des légendes du football camerounais et Nwankwo Kanu considéré comme le joueur le plus titré de l’histoire du football en Afrique sont les deux Ambassadeurs. Si Kanu était absent au lancement pour raison de famille, Patrick Mboma était là pour répondre aux questions des journalistes. Il a salué l’initiative de cette campagne qui permettra de faire réagir les gouvernements  africains de façon efficace afin de respecter leur engagement pour améliorer les conditions de vie des populations africaines dans les domaines de la santé, de l’éducation …

Aux dires de Valérie Traoré, responsable de la communication  de Play for the Union, «la CAN 2012 est une excellente plateforme pour lancer cette campagne qui a des liens et crée un dialogue entre le citoyen et les gouvernements, les organisations de la société civile, les défenseurs des droits humains et l’Union Africaine».

A l’issue de cette campagne, les deux grands footballeurs du continent, Patrick Mboma et Nwankwo Kanu auront la lourde responsabilité de former deux équipes africaines pour un match de l’unité à Lilongwe au Malawi en marge du Sommet de l’Union Africaine. Une belle occasion  de faire passer un message fort à l’endroit des gouvernements africains afin de contribuer à l’amélioration du quotidien des africains.

Hadhara Charles Mjeje, une jeune prodige tanzanienne de freestyle street ball est le porte-parole de Play for the Union. Agée de 23 ans et mère de deux enfants, la jeune Hadhara était fière d’être présente à Libreville pour le lancement de la campagne. Elle a fait une remarquable démonstration de jonglage.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.