La finale de la Coupe du Mali de football s’est jouée hier : Le Stade Malien de Bamako remporte son 18ème trophée

5
Le président Dioncounda Traoré remettant hier le trophée de la coupe du  Mali au capitaine  du Stade malien, Soumaila Coulibaly
Le président Dioncounda Traoré remettant hier le trophée de la coupe du Mali au capitaine du Stade malien, Soumaila Coulibaly
Les joueurs du Stade malien en liesse
Les joueurs du Stade malien en liesse
Le Président de la République, Dioncounda Traoré et Cheick Mohamed Chérif Doumbia, meilleur joueur du match
Le Président de la République, Dioncounda Traoré et Cheick Mohamed Chérif Doumbia, meilleur joueur du match

Le Stade Malien de Bamako a remporté, hier, son 18ème trophée de la Coupe du Mali de football  en battant son rival de tout le temps, le Djoliba AC  grâce à un but de Mamadou Coulibaly à la 12ème. Avec ce trophée, l’équipe de Sotuba réalise du coup le doublé cette saison.  Tandis que le Djoliba fait une année blanche.

 

 

C’est sous la présidence effective du Président de la République, Pr Dioncounda Traoré que la finale de la 53ème édition de la Coupe du Mali s’est jouée, hier après-midi, au Stade Modibo Kéïta. Il était accompagné par le Premier ministre, Diango Cissoko et certains membres du gouvernement dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founè. La Fédération Malienne de Football et son sponsor officiel, Orange-Mali avaient mis le paquet pour que cette finale, qui opposait les deux meilleurs  clubs du Mali (Djoliba AC-Stade Malien de Bamako) puisse être une grande fête. C’est aux environs de 16 h 15 mn que le Président de la République a fait son entrée dans le stade où il a été accueilli par un tonnerre d’applaudissement. Après l’exécution de l’hymne national, il a procédé aux salutations des membres du Comité exécutif de la Fédération Malienne de Football puis les présidents des Ligues,  les deux équipes, les arbitres avant de donner le coup d’envoi symbolique.  Placée sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale, les deux capitaines à savoir Idrissa Laïco Traoré du Djoliba AC et Cheick Mohamed Cherif Doumbia dit Makoun du Stade Malien de Bamako ont  passé des messages sur la paix en ces termes : “Avec la Fédération Malienne de Football,  nous, joueurs, plaçons cette finale sous le signe de la paix retrouvée et de la réconciliation nationale. Ensemble, jouons pour l’entente et le pardon entre tous les enfants du Mali”.

 

 

Après, le coup d’envoi du match a été donné par l’arbitre Ousmane Sidibé. Les deux équipes étaient très engagées pour gagner cette finale. Malheureusement, elles n’ont pas gratifié le public par un  beau football. Malgré tout, c’est le Stade Malien de Bamako qui ouvre le score dès la 12ème mn. Et aucun autre but ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final. Ainsi, le Stade Malien de Bamako remporte son 18ème trophée de la Coupe du Mali. Et réalise du coup le doublé pour la saison 2012-2013, après son titre de champion.

 

 

Le milieu de terrain du Stade, Cheick Mohamed Cherif Doumbia a été désigné meilleur joueur du match par les journalistes sportifs. Il a été récompensé par un chèque de 500 000 FCFA, offert par le sponsor officiel du football malien, Orange-Mali. Le Président de la Fédération Malienne de Football, Hammadoun Kolado Cissé a offert des médailles d’or à trois personnalités. Il s’agit du Président de la République, Dioncounda Traoré, du Premier ministre, Diango Cissoko et du ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founè.

 

 

Le clou de cette soirée aura été la remise du trophée au capitaine du Stade Malien de Bamako, Soumaïla Diakité par le Chef de l’Etat.

 

 

Auparavant, le Premier ministre avait remis des médailles d’or à l’équipe du Stade Malien de Bamako et des médailles d’argent ont été remises à l’équipe du Djoliba AC par le ministre Hamèye Founè.

Vivement la 54ème édition !     

                  Alou B.HAIDARA 

PARTAGER

Comments are closed.