La Finale retour de la Coupe de la Confédération s’est jouée hier : Le rêve brisé des Rouges de Bamako à Dolisie

3

Le Djoliba AC a perdu, hier dimanche, sa première finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF) face aux Léopards du Congo (2 buts à 1) à Dolisie. Lors du match aller joué il y a une semaine au Stade du 26 mars, les Rouges de Bamako avaient été tenus en échec par le club congolais sur le score de 2 buts partout. Le rêve du Djoliba est désormais brisé puisque l’objectif du club, cette saison, était de remporter ce trophée continental, après le Stade Malien en 2009. 

Après le nul de 2 buts partout lors du match aller à Bamako, le Djoliba AC avait toujours l’espoir de remporter, pour la première fois, la Coupe de la Confédération face aux Léopards du Congo. Malheureusement, les Rouges de Bamako n’ont pas parvenu à réaliser cet exploit, hier dimanche, lors du match retour joué à Dolisie. Ils ont été battus par les congolais sur le score de 2 buts à 1. Césaire Gandze a ainsi ouvert le score pour les locaux à la 23e minute.

Le Djoliba a répliqué à la 34e minute avec une réalisation de Salif Coulibaly. Mais Guélor Bebhey Ndey a redonné l’avantage aux congolais, assommant l’équipe de Hèrèmakono juste avant la pause (45e). Un score qui ne changera plus jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre camerounais. Du coup, le rêve du Djoliba se brise. Cette équipe djolibiste composée de joueurs talentueux,  qui avait fait un parcours presque sans faute dans cette compétition, doit encore attendre. 

L’AC Léopards du Congo signe désormais son nom sur le palmarès de la Coupe CAF,  après celui du Cara de Brazzaville en 1974.Pour parvenir à ce titre, l’AC Léopards a réussi un parcours aussi exemplaire. Le club congolais a successivement éliminé plusieurs clubs majeurs : le CS Sfaxien de Tunisie (16es de finale), Heartland du Nigéria (8es), le Moghreb Fès du Maroc (8es bis/tour de cadrage), le Wydad Casablanca et le Stade malien (phase de groupes), puis Al Merreikh (demi-finale).

Les Léopards rejoignent ainsi le Cara de Brazzaville dans la légende du football congolais. Les Brazzavillois avaient remporté la Coupe des clubs champions en 1974. Le sacre des Dolisiens est la confirmation que la Coupe de la Confédération est devenue ces trois dernières années, la propriété des clubs qui n’ont pas une grande référence sur le continent.

A.B.HAIDARA

 

Le président Kéké doit enfin prendre sa retraite

Karounga Keita “Kéké

C’est la principale question, qui est sur toutes les lèvres, depuis la défaite du Djoliba, hier, à Dolisie en finale retour de la Coupe de la Confédération face à l’AC Léopards. Le président du club Karounga Kéïta, âgé de 72 ans, après de bons et loyaux services, doit enfin prendre sa retraite. Cette finale perdue doit être une occasion pour lui de sortir par la grande porte en laissant la gestion du club à une nouvelle génération de dirigeant, qui a déjà montré ses preuves. Parmi ces nouveaux dirigeants figurent, entre autres, le Général  Boubacar dit Baba Diarra (1er vice-président) Mohamed Kéïta (2ème vice-président) et d’autres jeunes très dynamiques mais restés dans l’ombre de KéKé. “Avant l’arrivée de cette nouvelle génération, le Djoliba avait de sérieux problèmes souvent entre les joueurs et le président lui-même, Kéké. Il y’avait un manque de confiance. Et beaucoup de joueurs étaient démotivés. Il fallait redonner la confiance en mettant les joueurs dans des meilleures conditions possibles. C’est pour cela, le Général Baba Diarra, Mohamed Kéïta et d’autres jeunes ont déboursé beaucoup d’argents pour cela. Leur objectif était de voir le Djoliba joué cette saison la finale de la Coupe de la Confédération. Et pour la première fois, le Djoliba a fait 30 matches sans défaite en championnat. C’est quand même historique. Il faut que Kéké laisse maintenant la gestion du club à ces jeunes qui ont la confiance des joueurs. Il est très fatigué. Sinon, le Djoliba risque de connaitre une crise sans faille cette saison” nous a confié l’un des grands supporters du club.                                                                A.B.HAIDARA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Félicitation aux joueurs mais carton rouge à KK qui a pris 60 000 Dollars US avec la Direction de l’équipe du congo pendant la phase des poules et celui qui a remis l’argent a pris aussi 10 000 dollars et c’est aussi un malien résident au congo. Ce n’est pas de la blague ou autre chose c’est la triste réalité toute chose est qui est la caractéristique essentielle du président du Djoliba. » Il a dit clairement qu’il préfère la qualification de des congolais à celle du Stade malien ou des marocains. Pour la finale aussi il a reçu de l’argent et je reviendrai plus tard pour vous donner le montant qu’il a touché.. Le samedi soir à la veille du match les joueurs ont rencontré KK et lui ont posé la question suivante: « Combien tu donnes comme prime si on remportait la coupe? » Jusqu’au jour d’aujourd’hui les joueurs n’ont pas reçu de réponse. Voilà la triste réalité au Djoliba depuis que KK est entraîneur et Président.

    • Qu’il parte ou qu’il reste il ne sortira pas par la grande porte 50 ans qu’il est la tête de ce club le Djoliba n’a connu que misère sur le plan continental. Il a vendu tous les matchs décisifs du club… Je sais que ses amis vont dire encore voici un autre aigri, je ne le suis pas mais je vous dis la triste réalité. Je lui demande tout simplement de rendre le tablier pour le bonheur du club et du foot malien. Le malheur encore sous peu il va se quereller pour le partage du “gâteau”, il s’agit de la somme que la CAF versera au Djoliba après la final, car KK n’aime pas partagé même avec ses joueurs, rappelez de la campagne 2010 de la coupe CAF jusqu’à la date d’aujourd’hui certains joueurs et encadreurs n’ont pas reçu leur prime. Comment dans un pays normal on laisse un tel type diriger…. C’est dommage!!!!!

Comments are closed.