La journée de l’aïkido 13è édition : Le Ministre Hamèye Founé impressionné

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

La cérémonie a regroupé tous les pratiquants d’aïkidos du Mali de Kayes à Kidal. En plus, toute la grande famille des arts martiaux ont bien voulu se joindre à cette discipline pour faire de cette journée un véritable succès. Placée sous le signe de  «l’unité», cette journée était placée sous la présidence du Ministre de la Jeunesse et des Sports M. Hamaye Founé Mahalmadane et le président de la fédération malienne d’Aïkido M. Souleymane S Diakité et des présidents des autres fédérations d’arts martiaux.

A l’ouverture de la cérémonie, c’est le président de la fédération malienne d’aïkido(FEMA) qui a adressé une allocution aux invités. Dans ce discours, Maitre Souleymane S Diakité a remercié le ministre pour s’être déplacé et tout le public sportif venu nombreux célébré cette journée.

Le premier responsable expliqua au public la cause de la tenue de compétition à l’Aïkido. Selon  Souleymane S Diakité, le but recherché en Aïkido n’est pas de vaincre l’adversaire, mais de le transformer en partenaire, ce n’est pas un art martial qui cherche à dominer mais à apprendre au dépassement de soi.

L’aïkido ne cherche pas  à faire de destruction mais plutôt à neutraliser les intentions, en canalisant son énergie, vous l’amenez ainsi à la compréhension  et à le faire comprendre l’inutilité de la violence.

Après ce beau discours, la place fut laissée place au jeu, ce sont les sportifs invités qui ont ouvert le bal. En premier lieu les Karatekas en démonstration suivi de Kun Fu Wuchu et le Taekwondo ont tous tour à tour émerveillé le public.

Et les Aïkidomen ont servi un spectacle d’une heure de temps très plaisant, mais les démonstrations l’ensemble des athlètes avaient entonné l’hymne national du Mali, chose qui n’a pas laissé indifférent Monsieur le ministre lors de l’interview qu’il a accordée à la presse à la fin de la cérémonie.

Il s’est exprimé en ces termes : «Aujourd’hui le pays traverse un moment difficile, alors dans  nos actions quotidiennes on doit rendre hommage à notre mère patrie et faire un clin d’œil à l’endroit de nos compatriotes sous l’occupation des bandits armés, et les aïkido man viennent de nous donner un bel exemple de patriotisme, je les remercie, c’est ma première fois d’assister à un événement de la fédération malienne d’Aïkido, je leur dis que je suis à leur disposition».

Signalons que la fédération malienne d’Aïkido est à sa 13è édition et qu’elle est dirigée par Maître Souleymane S. Diakité ceinture noire 3è dan.

Issa KABA

SOURCE:  du   12 déc 2012.