L’accueil des Aigles : Les héros du moment s’expriment…

1
0

Après leur brillante prestation lors de la 28è édition de la Coupe d’Afrique des nations, Co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale du 21 janvier au 12 février, les Aigles du Mali ont été accueillis chaleureusement par le président de la République, Amadou Toumani, le premier ministre, Cissé Mariam Kaidama Sidibé, certains membres du gouvernement et responsables du domaine sportif ainsi que le grand public malien dans son ensemble. Extraordinaire, formidable, Fabuleuse, merveilleuse, l’accueille du dimanche 12 février dernier l’étaient, de l’aéroport du Stade Omnisport Modibo Kéita, le public a répondu présent. Une manière de féliciter et d’encourager les jeunes pour avoir bien mouillé les maillots en défendant avec bravoure et vitalité le drapeau du pays. A cette occasion nous avons recueillis les propos de certains joueurs sur l’accueille, leurs prestations et les objectifs pour l’avenir. Réaction :   

 

Mahamadou N’Diaye, défenseur : « Moi, personnellement j’ai été très émerveillé de cette accueille. Elle nous donne le courage de toujours mieux faire. Je suis très contant et je sais que l’avenir nous donnera raison. Nous nous sommes basés sur notre condition de départ pour donner une autre réalité du football malien ».

 

Seydou Keita, milieu de terrain, désigné homme du match de la rencontre Botswana/Mali : « Tout d’abords, je tiens à préciser que cette équipe est très jeune mentalement et physiquement. Certains sont à leur premier CAN, d’autres deuxièmes. Une manière de dire qu’elle n’est pas capable de supporter certaines critiques ou réactions venant du public. Le public doit tenir compte de cela, en ne la faisant pas pression. Elle doit être soutenue et encouragée pour qu’elle puisse aller encore plus loin. Nous ne devons pas considérer ces différentes prestations dela CAN pour leur monter de pression car, elle en reconstruction et il beaucoup de chose à revoir. Nous avons besoin de l’indulgence de tout un chacun. Déjà, les jeunes ont prouvé que nous pouvons être fiers eux. Mais, nous avons encore besoin d’une large compréhension du public pour qu’il y de plus en plus de sourire large. Avec ces jeunes nous pouvons compter sur un meilleur avenir mais tout d’abord prenons soins d’eux. Ils n’ont pas assez d’expérience et les erreurs doivent être comprise et pardonnée d’une manière générale.

 

Pour cette 28è édition dela Couped’Afrique des Nations, nous n’avons pas eu de pression car, le public malien avait moins confiance en nous. Grâce à l’encadrement technique, les jeunes ont vite compris certaines choses et ils montrer qu’ils sont prêts à tout pour glorifier leur pays en lui donnant une belle image. Cependant, je pense que la prochaine CAN est très proche pour pouvoir changer d’encadrement technique. Si nous voudrions participer à la phase finale dela CAN2013 et aller encore plus loin en Afrique du Sud, je pense qu’Alain Giresse et son équipe doivent rester, car il sera un peu difficile pour le nouveau entraineur de mieux connaître l’équipe et de la préparé, comme le souhait le public, pour la prochaine CAN qui est très proche ».

 

Soumaila Diakité, gardien de but désigné homme du match de la rencontre Mali/Guinée Conakry : « Notre force pour cette CAN a été que le public malien avait perdu espoirs pour nous. Nous sommes partis sans brouillis ni tapage avec moins de considération. D’autres disaient même, que nous n’allons pas passer le cap du premier tour. Et doucement mais surement, nous avons prouvé de quoi nous sommes capables et le résultat a été positif grâce à Dieu ».

   

Cheick Fantamady Diarra, milieu de terrain : «  Nous sommes très heureux pour cette accueille. Mais sincèrement, nous voudrions offrir à notre chère patrie plus qu’une médaille d’argent. Je pense que cette CAN n’est que parti remise. Nous avons des objectifs et nous comptons les atteindre avec la volonté du tout puissant et la bénédiction de tous ».

Abdoulaye Youssouf Maige, défenseur : « Nous avons été très heureux de l’accueille, mais je pense que nos supporteurs doivent faire beaucoup attention pour qu’il n’y est pas trop de débordement qui peuvent leurs nuire. Ils sont chers pour nous comme nous sommes chers pour eux. L’accueille a été merveilleuse mais j’avais trop peur qu’il n’y est d’accident. Comme on le dit ‘’ ambiance mais prudence’’. Nous sérions toujours ensemble pour défendre les couleurs du pays ».

Propos recueillis par Bintou Danioko   

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
freddy<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Membre
freddy 2
4 années 7 mois plus tôt

bourré de fautes
😉

wpDiscuz