Lancement de l’Union nationale des entraineurs de basket ball du Mali (Uneb-Mali) : Des attentes énormes et des défis à relever

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

L’Union Nationale des entraineurs de basketball du Mali (Uneb-Mali) a procédé à son lancement, qui a été marqué par une conférence de presse. C’était le vendredi 9 Novembre 2012 dans la salle de conférence de la Piscine olympique du stade omnisport Modibo Keita de Bamako.

Ayant pris corps le 8 septembre 2012, l’Uneb-Mali, qui est dirigée par un bureau de 21 membres, était face à la presse pour la première fois de son existence. L’Uneb est présidée par El Hadji Dicko et son premier vice président est Souleymane Bamba. Le poste du secrétaire chargé de la Communication est revenu à notre confrère de la Radio Voix des jeunes, Ibrahim Zi Coulibaly.
Dans son discours d’ouverture, le président, El Hadji Dicko, après avoir souhaité la bienvenue, a fait un exposé sur le rôle et la place de l’entraineur au basketball. Il a relevé que l’entraineur a la lourde tâche de former ses joueurs en respectant leur dignité.  Ainsi, il n’est pas suffisant de former seulement, mais à la clé de la formation, l’entraineur est dans l’obligation d’avoir de bons résultats avec ses joueurs. Par ailleurs, El Hadji Dicko a souligné qu’entrainer est plus difficile que de jouer car, selon le président de l’Uneb Mali, l’entraineur guide le pas des joueurs sur le terrain et en dehors du terrain, en toute sérénité. Cependant, ajoute-t-il, si la formation n’est pas bien faite, elle risque d’abimer la vie des joueurs pourtant soucieux de devenir de grands basketteurs.
Rappelons que l’objectif de l’Uneb-Mali est d’encadrer, vulgariser et de promouvoir le développement du Basketball au Mali, autour des idéaux prépondérants pour le développement du ballon au panier. Mais aussi de créer une chaine de solidarité entre les entraineurs nationaux et de les perfectionner en multipliant les formations. Aux dires de M. Dicko, l’Uneb a de bons rapports avec la Fédération malienne de basketball et le Ministère de la jeunesse et des sports. Au-delà des bonnes relations, un des objectifs majeurs de l’Uneb est d’aider les instances du basketball dans l’accomplissement de leurs missions.
En plus de cela, l’Uneb entend aller loin, en passant de l’amateurisme au professionnalisme car le plus souvent au Mali, il suffit d’être un ancien basketteur pour diriger une équipe. Même sans le minimum de formation d’entraineur, on peut encadrer les joueurs. Pourtant les entraineurs obtiennent des formations de qualité chaque année au Mali, pour mener à bien ce travail. L’un des missions de l’Uneb Mali est donc aussi de donner la chance aux entraineurs maliens de diriger les équipes nationales de basketball du Mali dans toutes les catégories.
Les attentes de l’Uneb sont donc énormes et son président a laissé entendre qu’elle est ouverte à tous les entraineurs maliens désireux d’y adhérer. La cérémonie de lancement de l’Union nationale des entraineurs de basketball du Mali, en plus de cette conférence de lancement, a été marquée aussi par deux matches amicaux qui ont opposé l’Uneb à Orange-Mali, puis aux arbitres de basket. Signalons qu’un partenariat Uneb-Mali et l’Association des journalistes sportifs du Mali sera chose faite dans les jours à venir.
Yacouba TANGARA

SOURCE:  du   12 nov 2012.