L’Assemblée Générale annuelle du CNOSM s’est tenue samedi : Les fédérations sportives réaffirment leur soutien à Habib Sissoko pour briguer un nouveau mandat en 2016

5

C’était à l’issue de l’Assemblée générale annuelle, tenue le samedi 15 août dernier, au siège du Comité dont le but était de passer en revue les activités menées au cours de l’exercice 2014 et jeter un regard sur l’avenir.

Le directeur général des sports et Habib Sissoko
Le directeur général des sports et Habib Sissoko

L’Assemblée générale ordinaire du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) s’est tenue, le samedi 15 août dernier. L’événement s’est déroulé en présence du Directeur national des Sports et de l’Education Physique, Mamadou Sidibé et des représentants des différentes fédérations sportives nationales affiliées au CNOSM. Il s’agissait d’examiner les rapports d’activités et financiers de l’exercice 2014 et de  se projeter sur l’avenir. Ils ont passé en revue les différentes activités menées par le CNOSM afin de formuler des observations. Il est, par ailleurs, ressorti que les activités multiples et diverses  cadrent parfaitement avec le programme quadriennal adopté et avec celui du président Habib Sissoko. Sans grande surprise, les deux rapports ont été adoptés à l’unanimité. Ce qui prouve à suffisance que le travail collégial et la volonté d’innover du Comité National Olympique et Sportif du Mali à la conduite de ses actions.

Dans son discours d’ouverture, le Président du CNOSM, Habib Sissoko était visiblement très heureux pour la tenue de cette assemblée générale devenue une tradition.

Barrer le chemin à la division au sein des fédération

L’occasion était bonne pour le président du CNOSM de saluer la bonne performance du sport malien au niveau de différentes disciplines comme le football, le basket-ball, le cyclisme, le handball…Un clin d’œil a été fait à la médaille de bronze du jeune Ismaël Coulibaly en taekwondo. Et le formidable exploit réalisé par les Aiglons du Mali au Championnat du Monde football en Nouvelle Zélande avec la 3ème place et le titre de meilleur joueur du monde d’Adama Traoré. “Tout cela me rend heureux et fier aujourd’hui. Cependant, j’en appelle à votre conviction dans le devenir radieux du sport national pour barrer le chemin à la division, la grande menace de nos associations” dira Habib Sissoko.

Comme à l’accoutumée, un vibrant hommage a été aussi rendu au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, un grand artisan de la paix. “Je profite de cette rencontre  pour exprimer notre satisfaction d’avoir trouvé en la personne de son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, l’artisan et le garant de cette paix. Cet homme a toujours réaffirmé sa passion pour le sport, je veux dire sa passion de tout ce qui fait la gloire du Mali. Le Président IBK aussi qui, en toutes circonstances des succès sportifs, manifeste son attachement à l’idéal olympique. Que son Excellence trouve l’expression de notre profonde gratitude” a-t-il conclu.

Deux motions pour soutenir les actions du président du CNOSM

L’un des temps forts de cette Assemblée Générale ordinaire aura été la lecture de deux motions pour soutenir les actions du président Habib Sissoko. Il s’agit de celle lue par le Doyen du mouvement olympique, Mamadou Koroba Traoré, président de la Commission éthique olympique. Il est également président de la Fédération Malienne de Lutte et disciplines associées et membre du Comité exécutif du CNOSM. Le contenu de cette motion lue par Balla Diawara est très clair : “Le Mali et son Comité national olympique ont toujours loyalement servi le Comité International Olympique (CIO) et le mouvement olympique. Aujourd’hui, encore et depuis 2000, le Président Habib Sissoko fait de cette loyauté et de l’éthique sportive son cheval de bataille. Sa voix à l’ACNO et à l’ACNOA, son engagement à la Fédération Internationale de Judo et à l’Union Africaine de Judo sa bonne gouvernance à l’ACNOA Zone II et au CNOSM, témoignent éloquemment de son dévouement pour la cause du sport et de l’olympisme. Je souhaite que la présente motion soit la manifestation du soutien résolu de notre Assemblée générale ordinaire au Président Habib Sissoko”.

S’agissant de la deuxième motion de l’ensemble des fédérations sportives, elle a été lue par Sidi Diallo, vice-président de la Fédération Malienne de Boxe. Ces dirigeants sportifs, pratiquants et sympathisants du sport ont réaffirmé leur soutien à Habib Sissoko pour briguer un nouveau mandat à la tête du CNOSM en 2016.

Leur soutien s’explique par les différentes actions menées par le Président du CNOSM pour la bonne marche du sport malien dans toute son intégralité. Il s’agit d’abord de la profondeur de ses actions entreprises pour résoudre les innombrables conflits au sein des fédérations sportives. Sans oublier l’engagement inlassable du Président Habib Sissoko dans la recherche de soutiens financiers aux fédérations sportives pour la bonne exécution de leurs programmes d’activités et l’exécution du plan quadriennal pour le développement du mouvement olympique et sportif du Mali, conduit avec professionnalisme par le président du CNOSM. Ce qui répond aux préoccupations des fédérations sportives. C’est pour toutes ces raisons que l’ensemble des fédérations sportives ont félicité et exhorté Habib Sissoko à persévérer dans cette voie. “Prions le Bon Dieu de nous accorder la santé et la force nécessaires pour bâtir ensemble un mouvement olympique et sportif fort et viable pour le bonheur du peuple malien et des peuples du monde entier” précise la motion.

Sotelma-Malitel, un partenaire privilégié du  mouvement olympique et sportif 

Le contrat de sponsoring entre le Comité National Olympique et Sportif du Mali et Sotelma-Malitel a beaucoup contribué à la promotion et au développement de certaines disciplines.

Grâce à ce partenariat, douze fédérations (cyclisme, athlétisme, judo, karaté, sport air, lutte, boxe, volleyball, taekwondo, handball…) bénéficient de l’appui de la Sotelma-Malitel à travers le comité. Avec ce contrat, chacune des fédérations parvient à organiser au moins quatre activités par an. Une manière pour l’opérateur global de participer pleinement au développement du sport malien et à l’épanouissement de la jeunesse. Ce qui est une réelle satisfaction pour Habib Sissoko et son équipe. “Nous adressons nos sincères remerciements à Sotelma-Malitel, notre sponsor officiel, sans l’accompagnement duquel tous les résultats de nos fédérations partenaires n’auraient pu être atteints” a déclaré Habib Sissoko.

Il faut rappeler que le comité olympique et sportif du Mali est régi par la charte olympique, les lois et règlements en vigueur au Mali. Cette association à but non lucratif est financée par les subventions du comité international olympique (CIO) à travers la solidarité olympique et les sponsors.   

                                                                A.B. HAÏDARA

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Imagine le CNOSM dirige par Habib Sissoko ne sait pas faire la diff entre le hippisme et le sport equestre quelle honte pour notre sport.Ajd’8 la fede m de sport equestre fait du hippisme au Mali une 1ere fois dans le monde .Le hippisme na j’amais ete un discipline du sport equestre.Mon Maliba me fait pitier.

  2. des laudateurs autour d’un Habib nul, inaccessible qui laisse le mouvement olympique o^rphelin. Cet homme incapable de circonscrire la corruption et qui est complaisant vis a vis de tous ces cadres nuls notamment ceux de la femakada et du foot ball.

  3. Nul n’est dupe. Tout le monde sait que ce type n’est pas l’homme qu’il faut pour cette Place. Mais les maliens restentr toujours les maliens. On préfère prendre des broutilles avec ce type que de confier cet organe à un vrai batisseur. Habib ne sait même pas lire un discours.
    Dommage pour ce pays.

Comments are closed.