L’Atlético confirme, le Real trébuche

0
Cristiano Ronaldo à terre, le Real a encore perdu
Cristiano Ronaldo à terre, le Real a encore perdu (MARCELO DEL POZO/REUTERS)

Le Real Madrid a peut-être hypothéqué ses chances de titre en s’inclinant ce mercredi face au FC Séville (2-1) car dans le même temps, le Barça et l’Atlético n’ont pas tremblé. Bloquée à 70 points au compteur, la Maison Blanche occupe désormais la dernière marche d’un podium toujours dominé par son voisin madrilène (73 points), tombeur de Grenade (1-0) grâce à l’inévitable Diego Costa.

 

C’est un moment déterminant dans la course au titre en Liga. Alors qu’il semblait intouchable cette saison, le Real Madrid a en effet concédé son deuxième revers d’affilée, ce soir à Séville (2-1), trois jours seulement après le Clasico perdu (4-3) contre les Blaugrana. Cette défaite est d’autant plus préoccupante pour les hommes de Carlo Ancelotti que leurs deux rivaux, l’Atlético Madrid (victoire 1-0 contre Grenade) et le Barça (promenade de santé 3-0 contre le Celta Vigo) ont tous les deux empoché les trois points.

 

Bacca se venge

D’un coup-franc dévié par le mur sévillan (14e), Cristiano Ronaldo avait pourtant lancé les siens sur la bonne voie au stade Ramon Sanchez Pizjuan. Mais la baisse de régime des Madrilènes, criante, permettait aux locaux de revenir rapidement dans le coup : Carlos Bacca, malheureux sur l’ouverture du score (c’est lui qui envoie, du coude, la balle dans ses propre buts), égalisait en force (19e)… puis à la suite d’une contre-attaque, offrait la victoire aux siens (72e). Le Real a tenté, le Real a poussé, mais le Real était trop désorganisé, trop tendu et visiblement encore trop émoussé par le Clasico éreintant de dimanche pour revenir au score.

 

Diego Costa, comme d’habitude

Il n’en fallait pas davantage à l’Atlético pour prendre seul la tête de la Liga : affichant sa solidité défensive habituelle, l’autre club madrilène l’a emporté à Grenade grâce à une tête de Diego Costa sur corner (63), son 24e but en championnat cette saison. L’attaquant espagnol permet aux siens de conserver son avance sur le Barça (+1 points), et de creuser un écart très intéressant sur le Real (+3 unités) à huit journées de la fin de la saison.

 

Source: francetvsport.fr

PARTAGER