Le Président de la FEMAFOOT, Boubacar Baba Diarra à propos des primes accordées aux sélections nationales

2

“Nous remercions le Président IBK et son gouvernement pour les efforts louables déployés pour soutenir le football malien, malgré les difficultés financières”

IBK-BabaLe Président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra a apprécié les primes accordées par l’Etat malien aux différentes sélections nationales de football. Pour la Coupe du monde des cadets qui démarre, ce samedi 17 octobre, au Chili, le gouvernement à travers le département des Sports a accordé les mêmes primes des Aiglons aux Aiglonnets du Mali. Ce qui dénote la volonté politique de soutenir le football malien. Raison pour laquelle le président de la FEMAFOOT a adressé, hier, ses sincères remerciements au Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son gouvernement pour les efforts louables déployés, malgré les difficultés financières que connait le pays. 

Dans un entretien à bâtons rompus hier, le président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra s’est dit très heureux de la collaboration avec l’Etat malien à travers le département des Sports. Selon lui, malgré les difficultés financières du pays, le gouvernement malien ne cesse de déployer des efforts pour soutenir notre sport roi. “Je pense que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son Premier ministre, Modibo Kéïta méritent une mention spéciale du Comité exécutif de la Fédération Malienne de Football, pour tous les efforts déployés pour mettre nos sélections nationales dans de meilleures conditions possibles. C’est le lieu aussi de remercier le ministre en charge des Sports, Housseini Amion Guindo, pour son soutien et son accompagnement pour la bonne marche du sport malien” a-t-il précisé.

Le président de la FEMAFOOT a aussi apprécié à sa juste valeur la belle initiative du département des Sports d’accorder les mêmes primes des Aiglons du Mali, sacrés 3ème Mondial en Nouvelle-Zélande, aux Aiglonnets du Mali qui participent à la phase finale de la Coupe du Monde de leur catégorie. Cette compétition démarrera le 17 octobre prochain au Chili. En effet, toutes les primes avaient été dévoilées aux poulains de M’Baye Bah par le président de la fédération lors du stage au Centre de Toulouse, en France. Ainsi, chaque joueur empochera une prime de sélection d’un million de FCFA. Si les Aiglonnets du Mali arrivent aux 8èmes de finale, chaque joueur percevra une prime de 3 millions de FCFA, 5 millions de FCFA en cas de qualification pour les quarts de finale et 7 millions FCFA en cas de qualification pour la demi-finale. Si les cadets maliens décrochent la médaille de bronze, 3ème place mondiale comme les Aiglons du Mali, chaque joueur recevra une prime de 7 millions de FCFA. Ce qui fait un total de 23 millions de nos francs par joueur. En cas de la 2ème place mondiale, une prime de 9 millions de FCFA sera accordée à chaque joueur. Ce qui fait 25 millions de FCFA par joueur. Et si l’équipe malienne remporte le trophée mondial, une prime spéciale lui sera accordée par la plus haute autorité le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. “Je pense que ces différentes primes sont une source de motivation pour nos cadets. Notre souhait le plus ardent est que cette équipe puisse faire un parcours honorable à ce tournoi” dira Boubacar Baba Diarra.

Il faut préciser que le Mali se trouve dans la Poule D en compagnie de la Belgique, de l’Equateur et de l’Honduras. C’est le dimanche 18 octobre que les poulains de M’Baye Bah ouvriront le bal face à la Belgique avant d’affronter l’Equateur le 22, puis l’Honduras, le 24 octobre. Après un regroupement au Centre de Kabala, les Aiglonnets du Mali ont entamé un stage de préparation au Centre Sportif de Toulouse sanctionné par une victoire (4 buts à 1) face à une équipe de FC Toulouse. Depuis le 6 octobre, l’équipe malienne se trouve à Cuba en vue de s’acclimater. Ce stage s’inscrit dans le cadre du partenariat que le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo a négocié lors de sa récente  mission à Cuba. C’est en principe, ce mercredi 14 octobre que la délégation malienne quittera Cuba pour le Chili. Le chef de la délégation, Moussa Kanta du département des Sports que nous avons joint hier depuis Cuba, estime que la préparation se passe dans de meilleures conditions.

Le président de la fédération a saisi cette opportunité pour remercier encore une fois le département des Sports pour avoir pris en charge le stage des Aiglonnets du Mali à hauteur de 35 millions de FCFA.

S’agissant des primes de matches réclamées par les Aigles du Mali à la vieille de la rencontre amicale contre les Etalons du Burkina Faso, le président de la FEMAFOOT estime que : “cela a été une question d’incompréhension, qui est inhérente à la pratique du sport. Au niveau de la fédération, nous avons déploré cette attitude”.

En tout cas, le souhait le plus ardent de Boubacar Baba Diarra est que le département des Sports et la FEMAFOOT regardent dans le même viseur, surtout avec les échéances à venir. D’ores et déjà, les Aigles du Mali entament les éliminatoires de la Coupe du monde de football à partir du 14 novembre prochain. L’objectif n’est autre que d’être au rendez-vous de cette grande compétition mondiale pour la première fois de l’histoire du Mali.

 

ABH

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. parle nous un peu de la grève des joueurs, t’as pas dit un mot jusqu’à présent sur cette affaire Mr le journaleux à la solde de BABA bizarre?
    Le ministre à bien précisé, je cite : Pour la première fois que j’entends qu’il y a un problème de matériel sportif, c’était mercredi sur RFI. En tout cas, ça n’a jamais été posé sur ma table», déplore M. Guindo. Alors Mr le journaleux ABH J’attend une enquête de ta part auprès de ton BABA pour nous édifier de la vérité rien que la vérité, mais dommage t’as plus de dignité ABH.

Comments are closed.