Le président du Djoliba AC, Karounga Kéïta dit Kéké : “Après 22 ans à la tête du club, j’ai décidé de laisser la place à d’autres”

10

Le président du Djoliba AC, Karounga Kéïta dit Kéké n’est plus candidat à sa propre succession. Hier lors d’un entretien à bâtons rompus au Complexe de Hèrèmakono, il a été très clair : “Oui, j’ai décidé de quitter la présidence du club, après 22 ans. Je laisse la place à d’autres”.

Karouga Keita
Karouga Keita

Finaliste malheureux de la dernière édition de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF) le Djoliba AC, considéré depuis belle lurette comme le club le plus populaire du Mali, traverse aujourd’hui des moments difficiles en terme de performance. Les Rouges de Bamako sont très loin du titre de champion pour cette saison. En treize journées du championnat national Ligue 1 Orange, ils totalisent 19 points seulement contre 40 points pour leur vieux rival, le Stade Malien de Bamako.

Hier, lors d’un entretien à bâtons rompus, le président du club, Karounga Kéïta dit Kéké est convaincu que le titre de champion ne sera plus pour le Djoliba.  “Je pense qu’il est très difficile d’être champion cette saison. Vous savez, chaque saison a sa réalité. Nous avons bien démarré la saison avec des victoires, malheureusement, nous avons  été confrontés à certains problèmes avec des matches nuls et des défaites. Je pense que tout cela est survenu parce que nous avons été aussi confrontés à un manque de préparation et le départ de certains joueurs, même si, nous avons recruté d’autres joueurs. Je pense que nous pouvons faire mieux en compétition interclubs” nous a confié Kéké pour expliquer la contre-performance de son club.

Il faut rappeler qu’environ une dizaine de joueurs du Djoliba  ont été  transférés dans d’autres clubs. Il s’agit, entre autres, de Mohamed Konaté, Ali Yirango, Sory Ibrahim Bangoura, Alou Bagayoko…

S’agissant de son avenir au  Djoliba, Kéké a été très clair : “après 18 ans comme entraîneur et 22 ans à la tête du Djoliba,  je pense qu’il est temps pour moi de me reposer et de laisser la place à d’autres personnes qui ont une ambition pour le club. C’est pourquoi, j’ai décidé de ne pas être candidat pour la prochaine Assemblée générale. Je veux rester membre du Conseil d’Administration du club. C’est vrai que j’ai consacré toute ma vie au Djoliba, mais toute chose à une fin. Je pars sans regret et sans arrière pensée. Mon seul souci est que le club ne tombe pas plus bas”.

Parlant de sa succession, Karounga dira que : “pour le moment, on parle du Général Boubacar Baba Diarra. Je pense que c’est le candidat du bureau. Mais, d’après mes informations, d’autres personnes seraient intéressées.  Pour moi, le plus important, c’est de ne pas être candidat pour un nouveau mandat”.

Il faut noter que l’assemblée générale du Djoliba est prévue fin mars. C’est à l’issue de cette rencontre qu’un nouveau bureau sera mis en place pour donner un nouveau souffle  au Djoliba.    

Alou B HAIDARA

 

Pour renforcer son effectif :

Le Djoliba AC recrute deux franco-maliens

Le Djoliba AC vient de recruter deux jeunes joueurs franco-maliens, qui ont une certaine expérience du football européen. Il s’agit de Nabiou Issa N’Diaye (attaquant) et Guillaume Traoré (défenseur). 

Guillaume Traoré
Guillaume Traoré

A cause du manque de résultats, la direction du Djoliba AC a décidé de recruter deux jeunes franco-maliens. Il s’agit de Nabiou Issa N’Diaye, né le 18 décembre 1986 à Bayonne et Guillaume Traoré, né le 24 avril 1988 à Saint-Omer. Si le premier est un attaquant, le second joue à la défense.

Formé à l’Olympique de Marseille où il a joué pendant deux ans avec les cadets, Nabiou Issa N’Diaye a également fait un tour au FC Charleroi puis à Fribourg en Suisse. “Je suis très heureux de venir jouer au Mali avec le Djoliba pour lequel  j’ai beaucoup de considération parce que c’est un club de référence. C’est à moi de montrer tout mon savoir-faire pour que  le club puisse connaitre de bons résultats pour le plus grand bonheur de ses supporters” a précisé le nouveau pensionnaire de Hèrèmakono.

Nabiou N'Diaye
Nabiou N’Diaye

Quant à Guillaume Traoré, il a été formé au Stade Bordelais avant de jouer avec le club de Saint-Omer puis Marseille.  “Je suis venu à Bamako pour me relancer. Je veux également comprendre le football de mon pays. C’est pourquoi, j’ai choisi le Djoliba AC. Pour moi, il s’agit d’apporter mon expérience au Club. Pour cela, je reste disponible pour donner le meilleur de moi-même” a-t-il souligné.  

Ces deux jeunes footballeurs s’engagent pour le club de Hèrèmankono pour une durée d’un an. Ils sont très fiers de porter le maillot du Djoliba considéré par eux comme le plus grand club du Mali.  

Alou B HAIDARA

 

Fédération Malienne  de Basketball

La conférence des mines  prévue du 1er au 3 mars 2013 à Bougouni

Dans le cadre de sa politique de détection de jeunes talents,  la Fédération Malienne  de Masketball  informe le public sportif de la tenue de la conférence des mines. Cette compétition  réservée  uniquement aux cadets  filles et garçons aura lieu  à Bougouni du 1er au 3 mars 2013. 

Pour ce faire, 12 équipes sont retenues pour cette manifestation. Il s’agit de l’AS Bougouni, du Tata National, de l’Espoir de Sikasso,  de l’AS Biton de Ségou, de l’AS Police et du Djoliba AC pour les filles. Coté garçons, nous retrouvons l’AS Bougouni, l’USM Koutiala, l’Espoir de Sikasso, le Centre Ladji Daby Camara de Ségou, le Faso Kanu et l’AS Commune V.

A noter que le départ  est prévu le jeudi 28 février à partir de 14 h au stade Ouèzzin Coulibaly  de Bamako tandis que le  retour est programmé pour le lundi 4 mars 2013.

Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. En tant que Djolibiste, je voudrais faire une proposition: que Kéké fasse le bilan suivant: le montant toal des joueurs vendus sous sa pesidence et les investissements effectués durant la meme période. rien que cela: il nous le doit!!!!

  2. Il aurait du partir depuis longtemps. Mais, surement qu’il s’estimait indispensable au Djoliba, un club qu’il n’a pas cependant créé. Escroc! Voilà qu’il laisse une équipe sans âme et sans arme, moribonde.

  3. Vous avez été très sage et très réaliste monsieur Kéké. En effet comme vous le dites, vous avez tout donné au football malien et au Djoliba AC. C’est à cause de votre vision et votre gestion que le Djoliba a pu se maintenir dans le gotha des clubs africains. Le club a pu aussi s’offrir un terrain d’entrainement digne de ce nom avec toutes les commodités et accessoires nécessaires; alors que les autres clubs de Bamako s’en tapaient encore dans la poussière.
    Merci et mille fois merci pour votre oeuvre désintéressée. Les mots nous manquent pour vous exprimer toute notre gratitude.

  4. Donc il n’y a aucune loi pour l’accession a la tete de votre club sauf que c’est vous qui decidez de ce qui doit se passer pauvre mon pays

    • Je crois que c’est vous qui n’avez pas compris. Il y a bel et bien une loi. L’assemblée générale qui élit le président du club. Il a seulement précisé qu’il ne sera pas candidat a sa propre succession.

  5. En effet il y a eu une petite erreur sur l’article n’diaye a joué en – 18 saison 2004-2006 promo 86 et traoré lui est formé au stade bordelais

  6. Je crois rêver. Je vis à Marseille depuis plus de 10 ans et je n’ai jamais entendu parlé de ces deux joueurs. Je suis fan de l’OM et suis abonné aux YANKEES Nord, club de supporters de l’OM.
    Arrêtez cher journaliste de prendre des vessies pour des lanternes.
    J’espère tout simplement pour le Djoliba que Traoré et N’Diaye soit de bons joueurs pour réléver le niveau du foot malien.
    Merci.

    • Mon cher, “forme a Marseille” ne signifie pas “jouer avec l’OM”. Il y a plein de joueurs formes a Marseille que les natifs même de Marseille ne connaissent pas.

Comments are closed.