Le Secrétaire général de la Ligue de Jeu de Dames de Bamako, Youssouf Diop persiste et signe

0

“Monsieur Daouda Diakité ne peut prétendre organiser un tournoi  ni au nom de la ligue ni à celui de la fédération” 

Youssouf Diop
Youssouf Diop

Le Secrétaire général de la Ligue de Jeu de Dames du District de Bamako, Youssouf Diop n’arrive pas à comprendre la raison pour laquelle l’ancien champion de la discipline, Daouda Diakité, organise un tournoi qualificatif pour le championnat national. Cela, au nom de la Ligue de Bamako.  “Monsieur Daouda Diakité n’est ni membre de la Ligue de Bamako à fortiori membre de la fédération. Il est reconnu comme un simple joueur de dames et ne peut donc prétendre organiser en tant que tel un tournoi ni au nom de la Ligue ni à celui de la fédération. En conséquence, nous déclinons toute responsabilité pour tout acte engagé par lui au nom de notre  instance” a-t-il précisé.

L’organisation du tournoi de jeu de dames qualificatif pour le championnat national de la discipline créé aujourd’hui beaucoup de polémiques. Cette compétition  est une initiative de l’ancien champion de jeu de dames, Adama Diakité, au nom de la Ligue du Jeu de Dames du District de Bamako.  Et elle était parrainée par une grande société de la place.

Hier, le Secrétaire général de la ligue de jeu de dames de Bamako, Youssouf Diop, non moins  2ème Vice-président de la Fédération Malienne de Jeu de Dames, a dénoncé cette attitude de Daouda Diakité, qui a continué à agir au nom de la Ligue de Bamako.

Dans une correspondance datée du 26 août dernier, Youssouf Diop mettait en garde la Fédération Malienne de Jeu de Dames présidée Abdrahamane Doua Sissoko dit Ramos. “Nous avons l’honneur d’attirer votre bienveillance attention sur l’organisation d’un tournoi de jeu de Dames, organisé par Daouda Diakité au nom de la Ligue  et que ledit tournoi servirait, aux joueurs d’être qualifiés pour le championnat national de la discipline.  Nous déclinons tout engagement pour l’issue d’un tel tournoi et que Daouda Diakité se réclame Président de la Ligue. Or, il n’y a qu’une seule ligue légale dont le mandat est en cours qui est reconnue officiellement par la fédération et la Direction régionale du Sport du District de Bamako. Nous vous informons hiérarchiquement afin que vous rendiez compte à ceux qui ont droit et que l’identité de la fédération lui est suivie de support pour faire ses démarches administratives” précise le Secrétaire général de la Ligue de Bamako.

Une autre correspondance a été adressée au sponsor de l’événement.  “Monsieur Daouda Diakité n’est ni membre de la Ligue de Bamako à fortiori membre de la fédération. Il est reconnu comme un simple joueur de dames et ne peut donc prétendre organiser en tant que tel un tournoi ni au nom de la Ligue ni au nom de la fédération. En conséquence, nous déclinons toute responsabilité pour tout acte engagé par lui au nom de notre  instance” a-t-il souligné.  Il est nécessaire de rappeler que le bureau légitime de la Ligue de Bamako a été mis en place le 5 décembre 2013. Composé de 15 membres, ce bureau est dirigé par Mamadou Bouillé Fofana. Malheureusement, certains anciens joueurs, “mécontents” ou pour des raisons personnelles ont également mis en place un bureau “parallèle” dirigé par Daouda Diakité. Nous avons tenté de joindre en vain ce dernier afin qu’il puisse réagir.

ABH

PARTAGER