L’émergence d’un “Big 6” européen

0

Ils ont disputé toutes les finales de Ligue des champions depuis 4 ans et sont encore tous au rendez-vous des quarts de finale. Le Barça, le Real, l’Atlético, la Juve, le Bayern et Dortmund forment désormais un “Big 6” à l’échelle européenne.

Real Madrid-Atlético (2014, 2016) Barça-Juventus (2015), Bayern-Dortmund (2013)… Voici les affiches des quatre dernières finales de Ligue des champions, qui donnent l’impression que l’on retrouve toujours les mêmes, où priment le talent et l’expérience, dans les hauteurs les plus élevées de la plus prestigieuse des compétitions européennes. C’est une tendance qui se dégage depuis quatre ans, et la victoire de Chelsea face au Bayern en 2012.

Les clubs de Premier League, qui dominaient l’Europe lors de la période précédente (8 finalistes sur 16 entre 2005 et 2012) ne sont plus conviés dans le nec plus ultra européen, comme les clubs de Milan, qui ont encore plus reculé, ou le FC Porto, par exemple. Et le PSG, malgré des moyens à la hauteur de ses ambitions, n’a pas encore réussi à se hisser au niveau de ces six clubs, qui sont encore tous présents, ô surprise, au stade des quarts de finale, en compagnie de l’AS Monaco et de Leicester, qui auront fort à faire pour éviter d’être réduits au rang de faire-valoir.

Pour cette saison, cela tient à peu de chose, à la folle “remontada” du Barça face au PSG, mais c’est surtout une réalité statistique: le Barça, le Real, l’Atlético, la Juve, le Bayern et Dortmund dominent l’Europe, ou en tout cas ils y sont incontournables. Trois fois seulement, sur les quatre dernières saisons, l’un de ses six clubs a été absent du grand huit final. C’était la Juve, sortie par… le Bayern la saison passée, puis Dortmund la saison précédente, éliminé par… la Juve. Seule la Vieille Dame s’était loupée, en 2013-2014, en phase de poules, devancée par le le Real et un sans-grade, Galatasaray. Sinon, ce “Big 6” règne sur l’Europe. Et seul le PSG (4 quarts en 5 ans) arrive à rivaliser en termes de régularité. Mais il a raté son examen de passage, avec fracas, en confrontation directe

publié: le 16-03-2017 par sports

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here