Les finales de la Coupe du Mali de football disputées hier : Les Onze Créateurs de Niaréla remportent leur premier trophée

0
Le capitaine des Onze créateurs brandissant le trophée de la  coupe du Mali
Le capitaine des Onze créateurs brandissant le trophée de la coupe du Mali

C’est l’équipe des Onze Créateurs de Niaréla qui a remporté, hier, le trophée de la 54ème édition de la Coupe du Mali de football en battant le Djoliba AC sur le score de 1 but à 0. L’unique but de cette rencontre a été inscrit à la 54ème mn par Souleymane Sissoko. Ce dernier a été également sacré meilleur joueur de la finale. Il a été récompensé par un chèque de 500 000 FCFA offert par Orange-Mali.

 

Après le Djoliba AC, le Stade Malien de Bamako, l’AS Réal de Bamako, le Club Olympique de Bamako (COB) le Sigui de Kayes, l’Association Sportive de Bamako (ASB) l’Union Sportive de Bougouni, l’équipe des Onze Créateurs de Niaréla est, depuis hier jeudi, le huitième club qui vient de s’adjuger la Coupe du Mali de football. C’était hier jeudi au Stade Modibo Kéïta sous la présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta. En plus du premier ministre Moussa Mara, plusieurs membres du gouvernement et des responsables du monde sportif étaient au rendez-vous.

 

Après le coup d’envoi symbolique du Président de la République, les deux équipes étaient prêtes à offrir un bon spectacle au public sportif venu de tous les coins de la capitale. Si les joueurs des Onze Créateurs étaient plus engagés et déterminés pour gagner ce trophée, ceux de Hèrèmakono étaient aussi motivés par les différentes promesses faites de part et d’autre. Mais, pour cette finale, les Onze Créateurs, tombeurs du Stade Malien de Bamako lors de la demi-finale (2 buts à 1) n’avaient rien à perdre. Tandis que le Djoliba AC voulait coûte que coûte gagner cette finale pour sauver sa saison puisqu’il est loin d’être champion cette saison.

 

Ainsi, la première mi-temps fut très morose de part et d’autre, même si, le Djoliba s’est créé beaucoup d’occasions de but par Nico Dao et Seydou Diallo sans parvenir à les concrétiser. La mi-temps intervient sur un nul vierge.

 

Au retour des vestiaires, les poulains de Abderrazak Chlil sont méconnaissables. C’est ainsi que les Onze Créateurs ont commencé à mettre la pression sur le Djoliba AC. Finalement, ils ouvriront le score à la 54ème mn par Souleymane Sissoko.

 

Pendant les 15 ème dernières minutes, le Djoliba AC va tenter d’égaliser en mettant la pression sur la défense de Niaréla. A 2 mn de la fin du match, Cheick Oumar Bathily et ses coéquipiers obtiendront un penalty suite à une faute sur Hamidou Sinayoko. Finalement, le même Hamidou Sinayoko mit le ballon au dessus de la balle transversale. Ce fut un silence de mort pour les supporters djolibistes. Les Onze Créateurs gèrent cette dernière partie de la rencontre. Du coup, l’équipe de Sékou Manciré Sylla remporte le premier trophée de son histoire. Il est à rappeler que les Onze Créateurs avaient perdu en 2012 la finale de la Coupe du Mali devant l’US Bougouni.

 

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta était visiblement très heureux de la qualité de cette finale. Selon lui, “les deux équipes ont mouillé le maillot, mais il faut un gagnant et un perdant. Je pense que le Djoliba n’a pas démérité”. C’est avec beaucoup de joie et de fierté que le Président IBK a remis le trophée au capitaine Marius Assoko Hamed.

L’occasion était bonne pour le président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra de remettre des cadeaux de souvenir au Président IBK et au premier ministre Moussa Mara.

Il faut préciser que cette finale a été officiée par le trio arbitral croate. Il s’agit de Ivan Bebek, Tomislav Petrovic et Miro Orgic. Le 4ème arbitre était notre compatriote Mahamadou Kéïta.

 

 

 .. L’AS Mandé sur le podium en dames

Avant la finale des hommes, le football féminin était à l’honneur avec la 3ème édition de la Coupe du Mali. Cette finale a opposé l’AS Mandé de la Commune IV à l’équipe de l’AS Réal de Bamako. Cette rencontre a été très riche en but. C’est sur le score de 6 buts à 2 que l’AS Mandé a remporté le trophée. Du côté de l’AS Mandé, la joueuse Hawa Konté a fait le triplet à la 33′, 37′ et 81′ tandis que Bassira Touré     a inscrit deux buts (86′ et 88′). Fatoumata Diarra est l’auteur du 6ème but. Les deux buts de l’AS Réal de Bamako sont l’œuvre de Coudouba Sokoré et Awa Tangara. C’est le Premier ministre qui a remis le trophée au capitaine de l’AS Mandé, Rokiatou Samaké.

 

 

Polémique pour le choix de la meilleure joueuse

Le choix de la meilleure joueuse de la finale du football féminin a crée une certaine tension au niveau de la tribune de la presse. Comme à l’accoutumée, ce sont les journalistes sportifs qui désignent la meilleure joueuse à travers un vote. Hier, à l’issue du vote, c’est le gardien de but de l’AS Réal, Hawa Kéïta qui a obtenu 20 voix contre 18 pour Hawa Konté de l’AS Mandé.

Fatoumata Diarra dit Fatim de l’AS Mandé est arrivée à la 3ème position avec 9 voix. A la grande surprise, c’est cette dernière qui a reçu le prix de la meilleure joueuse de la finale d’une valeur de 250 000 FCFA. Selon nos sources, la Commission centrale du football a décidé autrement. Hawa Konté a été écartée parce que tout simplement elle est guinéenne. Alors que Hawa Kéïta, gardien de but de l’AS Réal n’a pas reçu ce prix parce qu’elle a été battue.

 

 

Finalement, beaucoup de journalistes ont refusé de voter pour le choix du meilleur joueur de la finale des hommes. Compte tenu du manque de sincérité dans cette affaire.

Alou B HAIDARA

 

PARTAGER