Liga – Le Barça ne s’en relève pas

0
relève
Eurosport – Lionel Messi (Barça) reste au sol à Grenade

Après son élimination en C1, Barcelone s’est incliné à Grenade (1-0). Le Real peut prendre la deuxième place et l’Atlético prendre le large dimanche.

 

C’est une semaine que le FC Barcelone pourrait regretter longtemps. Après avoir été sorti de la Ligue des champions par l’Atlético Madrid mercredi (1-1, 1-0), le Barça s’est incliné devant la modeste équipe de Grenade samedi, lors de la 33e journée de Liga (1-0). L’équipe de Tata Martino n’a pas seulement manqué l’occasion de prendre provisoirement la tête du classement. Elle pourrait surtout accuser quatre points de retard sur l’Atlético, et céder sa deuxième place au Real, si les deux clubs de Madrid s’imposent ce week-end, respectivement à Getafe (dimanche 19h00) et contre Almeria (ce soir, 22h00).

 

 

Barcelone a vécu le pire scénario possible en Andalousie. Après une entame de match plutôt encourageante, les Catalans ont été surpris sur la première occasion de Grenade. Sur une ouverture parfaitement dosée de Recio, Yacine Brahimi s’est bien emmené le ballon avant d’exploiter un placement un peu hasardeux de Pinto pour tromper le portier barcelonais au premier poteau (1-0, 16e). Un but qui a mis en lumière les lacunes d’une défense du Barça remaniée, où Sergio Busquets composait la charnière avec Javier Mascherano, tandis que Martin Montoya et Adriano occupaient les couloirs.

 

 

La Coupe du Roi pour se rattraper

Plombé par sa défense, Barcelone a fait le siège du camp de Grenade, avec 80% de possession de balle et pas moins de 29 tirs adressés sur le but andalou contre 5 seulement pour les locaux sur le but de Pinto. Mais en vain. Les hommes de Tata Martino ont manqué d’efficacité en ne cadrant que 9 frappes sur l’ensemble du match. Et ils sont tombés sur un très bon Orestis Karnezis, décisif face à Neymar (30e), Fabregas (54e), Messi (63e), Busquets (64e) ou Pedro (90e+1). Et quand le Grec a été trop court, Tiago Ilori a pu sauver sur sa ligne une tentative de Neymar (80e).

 

 

Le Barça est resté impuissant, et il aurait même pu concéder un deuxième but sur un ballon perdu parAlexandre Song que Youssef El-Arabi aurait exploité sans une parade de Pinto (88e). Grenade n’a pas eu à le regretter, s’offrant un succès qui lui permet d’envisager le maintien avec optimisme. Au grand dam du Barça, qui devra compter sur d’éventuels faux-pas de l’Atlético et du Real pour espérer conserver son titre. Les hommes de Tata Martino vont devoir se remobiliser pour la finale de la Coupe du Roi face au club merengue la semaine prochaine. C’est peut-être leur seule chance de ne pas vivre une saison blanche cette année.

 

Par Vincent BREGEVIN | Eurosport

PARTAGER