Liga – Un Clasico de légende et le Barça revient dans les roues du Real

0
Eurosport - Liga  Clasico Real Madrid Barcelona 2014
Eurosport – Clasico Real Madrid Barcelona 2014

Avec un triplé de Messi et au terme d’un match époustouflant, le FC Barcelone s’est imposé à Madrid face au Real (3-4), dimanche à Santiago-Bernabeu. Les joueurs de Tata Martino reviennent à une longueur de leur adversaire du soir et de l’Atletico.

 

Sept renversements de situation, comme autant de buts, des stars lumineuses, trois penalties, un doublé de Benzema, un triplé de Messiet des polémiques à n’en plus finir. Ce Real-Barça (3-4) restera dans les mémoires pour tout ça et sans doute un peu plus. Pour son spectacle, sa dramaturgie et son dénouement. Il était écrit que cette rencontre devait accoucher d’un vainqueur car elle méritait de figurer comme un potentiel tournant de la saison. Grâce à cette victoire, le Barça revient à un point du Real et de l’Atletico, leaders d’une Liga passionnante.

Durant 90 minutes, les deux géants du foot espagnol se sont rendu coup pour coup avant le penalty décisif de Lionel Messi à la 84e minute (3-4). Un penalty consécutif à une faute grossière de Xabi Alonso sur Iniesta. Ultime coup de théâtre d’une rencontre qui n’en a pas manqué.

Doublé de Benzema, triplé de Messi

Andres Iniesta avait ouvert le score (0-1, 7e). Karim Benzema lui a répondu en quatre minutes, d’une tête mal négociée par Valdès (1-1, 20e) lui permettant de devenir l’unique meilleur buteur de l’histoire du Clasico (21 buts) et d’offrir une victoire en or au Barça.

 

Entretemps, un penalty généreux transformé par Ronaldo – pour une faute certes indiscutable mais en dehors de la surface de Dani Alvès – avait redonné l’avantage au Real (3-2, 55e). Mais Ramos, fautif et expulsé pour une “maladresse” sur Neymar, a redonné une cartouche à Messi (3-3, 65e).

Revenu deux fois à la marque, le Barça aurait pu se satisfaire de ce nul. Pas Messi, qui a profité d’un moment d’égarement de Xabi Alonso pour transformer un nouveau penalty. Une mine en pleine lucarne qui a définitivement fait basculer un Clasico d’une intensité rare. Le Barça n’est pas mort. Il a d’ailleurs rarement semblé aussi vivant cette saison. La fin d’année s’annonce palpitante en Espagne. Vivement la suite !

 

 

 Source: eurosport.fr/

 

PARTAGER