Liga – Le Real peut quasiment dire adieu au titre

0
Le Real peut quasiment dire adieu au titre
Eurosport – Le titre s’√©loigne pour le Real Madrid.

Le Real Madrid a conc√©d√© le nul √† Valladolid (1-1) mercredi soir et reste √† la 3e place du classement, √† quatre points de l’Atl√©tico Madrid.

 

Le¬†Real Madrid¬†s’est encore manqu√©. Trois jours apr√®s avoir conc√©d√© un mauvais match nul face √† Valence au Bernabeu (2-2), le club merengue a encore laiss√© des plumes dans la course au titre en obtenant de nouveau le nul (1-1), sur la pelouse du Real Valladolid, 19e de la Liga. Face au rel√©gable, les hommes de¬†Carlo Ancelotti, d√©livr√©s par un coup franc de¬†Sergio Ramos¬†en premi√®re p√©riode (35e), ont trop temporis√© apr√®s le retour des vestiaires, subissant l‚Äô√©galisation tardive d’Humberto Osorio (86e). Les voil√† √† quatre longueurs de l’Atletico Madrid √† deux journ√©es de la fin de la Liga. Un¬†√©norme¬†pas en arri√®re pour les Madril√®nes.

 

 

Au-del√† ces deux points de perdus, c’est bien la blessure de¬†Cristiano Ronaldo, sorti apr√®s huit minutes de jeu pour une alerte √† la cuisse¬†gauche, qui a inqui√©t√© beaucoup de monde dans la capitale¬†espagnole √† 18 jours de la finale de la Ligue des champions √† Lisbonne. Il faudra attendre les prochaines heures pour conna√ģtre l’√©tendu des¬†d√©g√Ęts¬†et surtout savoir si le biceps f√©moral de sa cuisse¬†gauche est encore au centre de tous ses maux. carlo Ancelotti s’est voulu rassurant apr√®s la rencontre mais cette nouvelle alerte inqui√®te. La pr√©sence du Ballon d’Or 2013, pourtant remplac√© par un tr√®s bon¬†Alvaro Morata, a vraiment manqu√© dans le final de cette rencontre, finalement un peu folle..

 

Les coups de pieds arr√™t√©s, talon d’Achille du Real

Priv√© de Daniel Carvajal, de Rapha√ęl Varane et de Gareth Bale au coup d’envoi,¬†Carlo Ancelotti¬†avait pourtant align√© son meilleur onze possible √† Jos√© Zorrilla. Bouscul√©s par un Valladolid bien regroup√© √† chaque d√©but de mi-temps, les Merengues, globalement maladroits¬†dans la zone de v√©rit√© (3 tirs cadr√©s seulement sur 14), ont pas mal papillonn√© tout au long de la rencontre se privant donc de se mettre √† l’abris au moment idoine. Le but encaiss√© en fin de rencontre, cons√©cutif √† un corner, est venu rappeler aux Madril√®nes que leur talon d’Achille cette saison restait le secteur d√©fensif et particuli√®rement les phases sur coups de pieds arr√™t√©s.¬† A deux journ√©es de la fin, le Real s’est donc compliqu√© la vie √† tous les √©tages mais a surtout redonn√© de la joie √† son pire ennemi, le FC Barcelone. Voil√† les Blaugranas, qui recevront l’Atletico au Camp Nou lors de la derni√®re journ√©e, redevenus compl√®tement ma√ģtres de leur destin en cette fin de saison apr√®s avoir eux aussi conc√©d√©s du terrain le week-end dernier face √† Getafe (2-2). Barcelone champion, c’est¬†d√©sormais¬†une forte probabilit√©. Mais dans ce championnat de folie, avouons-le, on¬†n’est plus √† une surprise pr√®s.

 

 

Par Alexandre COIQUIL | Eurosport

PARTAGER