Ligue 1 (France) – Ancelotti, c’est imminent

0
0

Carlo Ancelotti devrait devenir ce mercredi le premier entraîneur internationalement reconnu du PSG en signant pour deux ans et demi contre 6 à 7 millions d’euros annuels. Baptême du feu prévu le 8 janvier, en Coupe de France.

Carlo Ancelotti devrait s’engager dans les prochaines heures en faveur du Paris Saint-Germain FC et remplacer au poste d’entraîneur Antoine Kombouaré, rapportent mercredi les quotidiens L’Equipe et Le Parisien. L’ancien entraîneur de l’AC Milan (2001-2009) et de Chelsea (2009-2011), vainqueur de deux Ligues des champions (2003 et 2007) et d’un Mondial des clubs (2007) avec le club lombard, devrait parapher un contrat d’une durée de deux ans et demi et deviendrait alors l’entraîneur le mieux payé de l’histoire du championnat de France avec un salaire compris entre 6 et 7 millions d’euros annuels, selon les deux quotidiens. Il devrait s’envoler dès dimanche avec sa nouvelle équipe pour un stage de reprise prévu au Qatar et à Dubaï jusqu’au 5 janvier avant son premier match officiel à la tête du PSG, lors du 32e de finale de la Coupe de France contre Locminé (5e division), le 8 janvier à Lorient.

L’arrivée d’Ancelotti à Paris n’est pas à proprement parler une surprise. L’Italien constituait déjà la priorité du directeur sportif, le Brésilien Leonardo, lors de la prise de pouvoir au PSG de QSI (Qatar Sports Investment), l’été dernier. “Leo” qui, malgré la première place du club en championnat, a toujours douté des capacités de Kombouaré à diriger le nouveau PSG et un vestiaire peuplé de vedettes, était revenu à la charge au mois de novembre en rencontrant Ancelotti dans un grand hôtel parisien. Les deux hommes se connaissent bien, le Brésilien ayant été ambassadeur puis directeur technique de l’AC Milan lors de la mandature d’Ancelotti (2001-2009) chez les “Rossoneri”.

Son arrivée est ainsi censée accélérer la venue de vedettes mondiales. Outre l’Anglais David Beckham, qu’Ancelotti a dirigé à Milan (janvier-juin 2009, janvier-mars 2010), les noms des Brésiliens Kaka et Pato et de l’international français Malouda, tous anciens joueurs du technicien transalpin, ont été évoqués ces derniers jours comme de possibles recrues hivernales.

AFP

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.