Ligue 1 – PSG : Un fauteuil pour Ancelotti

0
0

Alors que le PSG confirme à demi-mots sa future séparation avec Antoine Kombouaré, les principaux médias italiens assurent que Carlo Ancelotti a donné son accord pour rejoindre le club de la capitale. D’après Le Parisien, l’Italien va s’engager pour deux ans et demi avec Paris.

Carlo Ancelotti, entraîneur-star, nommé à la place d’Antoine Kombouaré, pas assez glamour sur le papier, ce scénario grinçant est en train de se réaliser aux premières heures de la mini-trêve hivernale, même si rien n’est encore officiel. Pris entre deux chaises depuis deux semaines, le Paris-SG a de nouveau tourné dix fois son stylo dans l’encrier avant de communiquer, jeudi soir, quelques heures après l’annonce à l’entraîneur kanak qu’il était démis de ses fonctions. “Le PSG et son entraîneur Antoine Kombouaré tiennent à préciser qu’ils ont engagé des discussions sereines qui devraient aboutir prochainement et qui permettront à chacun de préserver ses intérêts“. Cela s’appelle ne pas se mettre à la faute vis-à-vis du droit du travail français, mais ce n’est en aucun cas un démenti.

Si la fuite relayée par l’AFP a sonné comme un coup de tonnerre en début d’après-midi, c’est parce que le PSG avait retrouvé des couleurs qui lui avaient permis d’être champion d’automne la veille, mais c’est aussi parce que le dossier Kombouaré s’était calmé ces dernières semaines. Plus aucune rumeur, plus aucun nom lancé dans la presse, aucune réception suspecte de Leonardo dans un hôtel parisien. La raison semble simple : le PSG a stoppé ses recherches. Ce jeudi soir, la presse italienne croit savoir que le travail sur la succession est déjà fait et que Carlo Ancelotti va prendre la relève, probablement dès le stage au Qatar, où l’effectif s’envolera le 1er janvier.

La piste activée depuis octobre

“Le PSG limoge Kombouaré. Le nouvel entraîneur est Carlo Ancelotti“, titre le quotidien sportif italien Corriere dello sport sur son site internet. “Leonardo a trouvé un accord avec le technicien italien. L’annonce sera faite dans les prochaines heures“. La Gazzetta dello Sport, quotidien milanais ayant des accès privilégié à l’entourage des l’ex-Mister de l’AC Milan et de l’Inter indique également l’arrivée imminente de Carlo Ancelotti sur le banc parisien. “Selon les dernières rumeurs, Ancelotti aurait accepté l’offre“, écrit l’édition en ligne du quotidien sportif, avec une prudence compréhensible.

Si l’ex-vainqueur de la Ligue des champions (comme joueur et entraîneur) est libre de tout engagement, il a publiquement indiqué qu’il ne répondrait pas à une offre émanant d’un club qui ne serait pas londonien avant la fin de saison. A Londres, Ancelotti n’est pas malheureux. Depuis son départ de Chelsea, il continuait quand même à percevoir un salaire estimé à 450.000 euros par mois d’après Le Parisien. Le quotidien francilien affirme par ailleurs que l’Italien a donné son accord à Paris sur la base d’un contrat de deux ans et demi. Et que cet accord de principe remonte à la rencontre avec Leonardo et Nasser Al Khelaifi le 8 novembre dernier à Paris.

La semaine dernière, Leonardo avait assuré qu’il n’avait pas proposé l’équipe à Claude Makelele, comme QSI y avait pensé à un moment. Les autres pistes évoquées ça et là (Rafael Benitez, Frank Rijkaard, Guus Hiddink) n’avaient pas de réelle consistance. Née dans l’esprit de Leonardo en juin dernier, la piste Carlo Ancelotti avait été concrètement activée en octobre lors d’une entrevue entre le Brésilien et l’Italien dans le centre de Paris. Peu de choses ont filtré de ce qui s’y est réellement dit. Mais tout indique à cette heure qu’Ancelotti n’a pas fait le voyage pour rien.

Cédric ROUQUETTE / Eurosport

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.