Ligue des champions, Real – Borussia (3-0) : Madrid avait un compte à régler

0
Eurosport - Champions League Real - Borussia
Eurosport – Champions League 2013/2014 Real Madrid Pepe

Le Real Madrid a battu le Borussia Dortmund (3-0), en quart de finale aller de la Ligue des champions. Les Espagnols ont un pied en demi-finale. Auteur d’un but, Cristiano Ronaldoégale le record de Lionel Messi, auteur de 14 réalisations lors de la saison 2011/2012.

Le suspense n’a duré que trois minutes. Le temps pour le Real Madrid d’ouvrir le score sur un pointu de Bale. Favoris, les joueurs deCarlo Ancelotti n’ont pas manqué leur rendez-vous pour leurs retrouvailles face à Dortmund en quart de finale aller de la Ligue des champions (3-0). Il y a un an en demies, les Allemands avaient été leurs bourreaux (4-1). Cette fois-ci, les Madrilènes ont réalisé un festival à Bernabéu pour s’imposer sur un score sans appel qui assure quasiment leur place en demi-finale. Pour sa centième en Ligue des champions, Ronaldo a égalé le record de Messi de 14 buts en une seule compétition. Mais le génie portugais est sorti blessé, touché au genou gauche (80e). Un petit désagrément dans la soirée parfaite de Real. Avec trois buts d’avance, le club espagnol peut envisager sereinement son voyage en Allemagne, mardi, pour le match retour.

Madrid avait envie et Madrid est entré tambour battant dans ce match. Un quart d’heure après le coup d’envoi, les Madrilènes avaient déjà frappé huit fois au but et coulé la défense adverse sur leur première occasion. Benzema a enrhumé Durm sur le côté droit avant de transmettre à Carvajal qui a trouvé Bale dans la surface. Déséquilibré, le Gallois a quand même trompé Weidenfeller (1-0). Du côté de Dortmund, rien. Les Allemands sont apparus totalement dépassés par le rythme dicté par le Real. Au moment où ils ont semblé remettre le pied sur le ballon et ont frappé pour la première fois du match par l’intermédiaire de Kehl (23e), Madrid a enfoncé le clou. D’une frappe aux abords de la surface, Isco n’a laissé aucune chance au gardien adverse (2-0, 27e).

 

 

93% de chances de passer

Casillas, lui, a été sollicité pour la première fois sur une tentative lointaine de Grosskreutz (33e). Plus entreprenants en début de seconde période, les Allemands, privés de plusieurs joueurs essentiels (Lewandowski notamment), ont apporté le danger dans la surface espagnole. Aubameyang (49e) et surtout Mkhitaryan (56e) ont chacun eu une occasion. Mais le Real a continué à emballer le match en sept minutes (48e à la 55e) et Ronaldo, lancé dans la profondeur par Modric, a finalement inscrit le troisième but de la rencontre (3-0, 57e). Le passage en 4-4-2 de Dortmund avec l’entrée de Schiebern’a rien changé, le score était scellé. Le Real est lancé comme jamais à la conquête de la Decima. Il a statistiquement 93% de chances de se qualifier.

 

Par Lucile ALARD | Eurosport 

PARTAGER