Ligue des champions : Vainqueur à Chelsea (1-3), l’Atlético disputera la finale face au Real Madrid

0
l'Atlético disputera la finale
Eurosport – L’Atlético fête le deuxième but face à Chelsea en Ligue des champions 2014

Quarante ans après, l’Atlético Madrid disputera une deuxième finale de Ligue des champions. Vainqueurs à Chelsea (1-3, aller : 0-0), les Colchoneros défieront le Real, qui s’est qualifié mardi aux dépens du Bayern Munich (0-4). Finale le 24 mai prochain à Lisbonne.

L’Atlético ne s’est toujours pas réveillé. Le rêve des Colchoneros s’est poursuivi mercredi soir à Stamford Bridge, où l’équipe de Diego Simeone a réussi l’exploit de faire tomber Chelsea (1-3) en demi-finale retour de la Ligue des champions. Une performance d’autant plus remarquable que les Madrilènes, menés au score sur un but d’un ancien de la maison, Fernando Torres (36e), sont parvenus à renverser la situation grâce à des réalisations d’Adrian (44e), Diego Costa (61e s.p.) et Arda Turan (72e). Pour aller au bout de leur rêve, ils devront terrasser leur encombrant voisin, le Real, le 24 mai à Lisbonne, où ils disputeront la deuxième finale de C1 de leur histoire après celle de 1974 perdue face au Bayern (1-1 puis 4-0 lors de la finale rejouée).

 

Dans un premier temps, le sort a pourtant semblé sourire à Chelsea. Les Blues auraient pu être cueillis à froid sur un centre-tir de Koke qui a lobé Mark Schwarzer, mais le ballon a tapé la barre, puis le poteau, avant d’être écarté par le gardien des Blues (4e). La réussite est restée en faveur des hommes deJosé Mourinho. Après un exploit de Willian face à deux défenseurs de l’Atlético, Azpilicueta a adressé un centre repris par Fernando Torres dont la frappe, légèrement déviée, a trompé le malheureux Thibaut Courtois (1-0, 36e). Un scénario un peu cruel pour les Madrilènes auteurs d’un bon début de match à Stamford Bridge.

 

Eto’o précipite la chute des Blues

Mais comme toujours cette saison, l’Atlético n’a rien lâché. Et la réussite a fini par tourner en sa faveur. Les Madrilènes ont repris confiance au meilleur moment, juste avant la pause, grâce à un but du tibia d’Adrian sur un centre de Juanfran (1-1, 44e). Un but qui a aussi eu pour effet de mettre le doute dans les têtes anglaises. Les Blues ont été malmenés dès le coup d’envoi de la seconde période, et la rentrée de Samuel Eto’o n’a fait que précipiter leur chute. Coupable d’une faute sur Diego Costa dans la surface, le Camerounais a offert au buteur rojiblanco l’opportunité de redonner l’avantage à son équipe. Il a mis du temps à poser le ballon sur le point de penalty mais n’a pas manqué sa frappe (1-2, 61e).

 

L’Atlético tenait le bon bout. Il ne l’a plus lâché. Plus vaillant sur le terrain, le club madrilène a probablement forcé cette réussite qui l’a accompagné jusqu’au coup de sifflet final. Quand David Luiz a trouvé le poteau de la tête, le ballon est revenu sur Courtois qui a pu le dégager en corner (64e). Mais quand Turan a tapé la barre, le cuir a été renvoyé dans les pieds du Turc, qui a pu mettre son équipe à l’abri en lui donnant un break d’avance (1-3, 72e). L’équipe de Diego Simeone a mérité sa place en finale après avoir sorti Milan, le Barça et Chelsea. Toujours invaincu en Ligue des champions, le leader de Liga réalise la meilleure saison de son histoire. Un rêve dont il espère ne pas se réveiller trop tôt.

 

Par Vincent BREGEVIN | Eurosport 

PARTAGER