Ligue de football de SĂ©gou : Mamadou Sow rempile pour un second mandat

12

Les responsables du football de la région de Ségou s’étaient donné rendez-vous le 25 mai dernier à San pour renouveler l’instance dirigeante. Les 4 districts et le club de ligue I AS Bakaridjan qui ont fini les assises ont accordé leurs suffrages à Mamadou Sow l’unique candidat.

 

Mamadou Sow
Mamadou Sow

C’est à l’hôtel Teriya de San, sous la présidence de Mohamed A Maiga, représentant du préfet de San,  en présence du président de la commission des jeunes de la Fédération malienne de football Vieux Makan Keita, du représentant du directeur de la Jeunesse et des Sports et du président d’honneur Mamadou Metié Traoré que se sont déroulés les travaux de renouvellement du bureau de la ligue régionale de football de Ségou.

 

A l’ouverture, le président  du district de San Yaya Traoré,  souhaitant la bienvenue aux délégués, a salué le bilan de l’équipe  sortante qui s’est traduit par la montée en ligue 1 de l’Office du Niger sport. Il a aussi indiqué qu’ils ont bénéficié d’appui financier, d’équipements sportifs et de formation en tous genres. Enfin, il salué l’organisation régulière d’un championnat avec toutes les équipes de la région.

 

Le président sortant Mamadou Sow a, à sa suite,  souligné que depuis le 14 juin 2009 le football Ségovien a retrouvé une vitalité inouïe car, les dirigeants ont conceptualisé et appliqué une nouvelle dynamique dans la gestion du football de Ségou. Ceci a-t-il dit  s’est traduit concrètement par  une  gestion efficiente et rigoureuse des ressources de la ligue, l’organisation régulière d’un championnat régional de ligue II qui, au demeurant, est toujours arrivé à son terme. Le champion régional, dira M. Sow, reçoit  en plus du trophée, une somme d’argent à titre de motivation.

 

Mieux l’accompagnement des districts de football et des clubs représentant la région au cours des tournois de montée en Ligue I a été effectif.

 

Cette situation a engendré la compétitivité des équipes de Ligue II. Il a aussi souligné le renforcement des capacités des acteurs du  football  que sont : le secrétaire général de la ligue,  les secrétaires généraux des  clubs et des  districts,  les médecins des clubs et les arbitres.

 

Tous ces efforts a-t-il conclu, ont été couronnés de résultats probants et encourageants avec  l’accession  à l’élite nationale, de  l’Office du Niger Sports  et la sélection dans  l’équipe nationale des U-20 ans de (03) joueurs issus des centres de formation et clubs de Ségou.

 

Toute fois, Mamadou Sow reconnait de n’avoir pu organiser des compétitions pour les catégories de jeunes (Juniors, Cadets) dont la promotion constitue un des axes de notre politique de développement et l’avenir de notre football. Cette situation  a-t-il insisté, s’explique par des impératifs financiers.

Le président d’honneur de la ligue Mamadou Metié Traoré et le représentant de la Fédé Vieux Makan Keita ont souhaité que les travaux se déroulent dans un climat de sérénité.

 

Dès l’entame des travaux, le vice président du district de San  Mamadou S Dembélé, a tenu des propos quelque peu déplacés. Il sera invité à retiré ses mots par le président de séance.  Avec son refus et il a été sommé de  quitter la salle. Pour ce faire,  le président de séance sollicita les services des forces de l’ordre. Les trois(3) délégués du district de Ségou  et celui de l’Office ainsi que les mandatés de certains clubs  de la ville de Ségou  abandonnèrent les travaux.  Néanmoins, les travaux se sont poursuivis.  A l’issue de la rencontre, les  4 districts (Baréouli, Niono, Macina et San) ont renouvelé leur confiance à Mamadou Sow l’unique candidat et son équipe avec 9 voix sur  12

A noter que l’élection du bureau de la ligue concerne  les districts et les équipes de 1ère division.  Chaque district est représenté par trois délégués avec deux voix et les équipes de 1ère division  un délégué une voix.

Envoyé Spécial à San

Daouda Coulibaly

 

Les nouveaux hommes de la ligue

Mamadou SOW Président

Il est certainement le plus jeune président de toute l’histoire du football Ségovien. Né en 1969 à Tigangoni, un village situé dans l’arrondissement central de Barooueli, il termina ses études secondaires à l’Ecica en 1990 (section administration  finance). Mamadou Sow complète sa formation en France entre 1996 et 1997.

 

Revenu au pays, il créa sa propre entreprise qu’il dirige aujourd’hui avec une main de maître. Féru de Football depuis 2007, il occupe le poste de vice-président de l’A S Bakaridjan. Aujourd’hui, il est membre de la Fédération malienne de football et est chargé du matériel et de l’équipement.

SOW entend entretenir l’impulsion donnée au football à Ségou avec de nouvelles méthodes de gestion et d’administration du football de la région et surtout révolutionner les compétitions jeunes.

 

 

Modibo Sakirou Traore

Qui à Ségou ne connaît pas les locations Sakirou ? Né vers 1962, Modibo créa dans la fleur de l’âge son entreprise de location qui demeure aujourd’hui une référence dans toute la région de Ségou. Pour toutes cérémonies même celles de l’Etat, c’est à lui qu’on fait recours. Amoureux de la balle ronde, il est le point focal de tous les sportifs de Ségou. Qu’ils soient basketteurs ; handballeurs ; arbitres ou mêmes pratiquants d’arts maritaux, tout le monde se confie à l’homme serviable prêt à résoudre les problèmes sportifs.

 

Membre fondateur de la Renaissance de Ségou, il a été trésorier général de la ligue de football avant d’occuper le poste de vice président pendant deux mandats successifs. Sollicité  en 2009 par l’équipe Sow, Modibo Sakirou  occupa le même poste  de vice président

 

 

Amadou Niangado dit Fa

Ancien  de la gĂ©nĂ©ration Bedar, Fa est un adepte de la balle  ronde.  Footballeur, il l’a Ă©tĂ©. Mais dirigeant sportif sa première expĂ©rience c’est avec l’équipe sortante.  Bon diawando, il Ă©tait trĂ©sorier gĂ©nĂ©ral jusqu’Ă  l’adoption des nouveaux textes de la FĂ©dĂ©ration malienne de football oĂą il devient vice prĂ©sident de la commission finance.

 

 

Alassane Doumbia

Le patron de la BDM II de Ségou était le président de la commission finances,  sponsor et marketing  du bureau sortant. Ses atouts prouvent qu’il rempilera pour un second mandat. M. Doumbia est vice président du Réveil club de San et membre du district de football de la même localité.

 

Moussa Balla Cissé

La quarantaine révolue, Balla est ancien sportif de haut niveau. Il fit les beaux jours de l’AS Falé de Macina. Il deviendra par la suite entraîneur de l’AS Douga. Infatigable, l’homme sera sollicité pour conduire le comité local des sports. A la création du district, il occupera le même poste de président. Membre de la ligue, il aura en charge la gestion financière aux cotés de Fa. Avec l’adoption du nouveau texte, il deviendra 3ème vice président

 

 

Bakary Dramane Traoré

Voilà un homme qui a arrêté avec  l’arbitrage de haut niveau, il y’a seulement 3 ans. Bakary Dramane fait son temps sur tous les terrains de football d’Afrique en tant qu’arbitre. De la même génération que les Sidi Bekaye Magassa, Drissa Traoré Dribos, il fut le seul arbitre d’un cercle du Mali à obtenir le statut d’international. Président de la Commission régionale des arbitres dans le bureau sortant, à coup sur, cette tache lui incombera pour orienter les hommes en noir de Ségou ?

 

 

Yaya Keita

Voilà  un jeune hôtelier féru de football, d’ailleurs c’est dans son hôtel que se sont tenues les assises de la 8ème assemblée générale de la ligue de football.  Président du district de football de San, il est aussi le président fondateur du Centre Nouhoum Morikè Traoré  qui rivalise en ligue 2. A San aujourd’hui le football ne respire que par son appui constant. L’ascension à la ligue est une belle récompense pour cet ami des jeunes.

 

Oumar Salamanta dit Soro

Un homme pétri de bonne volonté pour le développement du sport à Ségou. Il fut le premier à crée un centre de football au quartier Bougoufié qui sera vite transformé par son sens de l’organisation en équipe de division II. D’ailleurs pour la première apparition de son équipe en championnat régional, elle deviendra championne de Ségou et a failli de peu accéder à l’élite nationale face au Débo Club de Mopti. Président de la commission d’organisation de l’ancien bureau, il vient d’être reconduit,  sera-t-il au même poste les jours prochains nous édifieront.

 

 

Abdoulaye Diawara

Ce Macinaké occupait dans l’ancien bureau le poste de président de la Commission de foot bisch soccer. Abdoulaye Diawara à cause de ces performances sportives on l’appelait  Set Maïer, le nom du légendaire gardien de but de l’Allemagne. Il fut gardien remplaçant de Sory Kourouma au Djoliba AC de Bamako de 1983 à 1985. Entraîneur de l’AS Douga, il, est aussi secrétaire général du district de Macina depuis trois mandats. 46 ans révolus, l’homme semble aguerri pour être un bon dirigeant sportif

 

 

Mohamed Koulan Dicko

Il est le président du district de football de Niono. Son arrivée à la ligue est le couronnement d’une carrière de dirigeant sportif depuis 15ans. Il a été secrétaire général du CLS avant de devenir son président. A l’avènement du district, il fut élu président. Depuis son mandat a été toujours renouvelé.

 

 

Ibrahim A Sissoko

L’inamovible secrétaire général de l’AS Bakaridjan depuis sa montée en ligue I, il y’a 6ans,  Ibrahim A Sissoko est aussi membre du bureau sortant. Il occupait le poste de président de la commission litige et discipline. Certainement, il sera reconduit au  même poste.

 

 

Almamy Fofana

Lui également était du bureau sortant occupant le poste de président de la Commission régionale du football féminin. Ces premières  armes de dirigeant, il les forgea au sein du district de Ségou dans lequel il a été membre de la commission litige. Ancien footballeur, il a joué très longtemps dans la défense de l’AS Biton en tant que stoppeur. Intrépide, il n’hésitait point à mettre le pied. Almamy saura se dépasser au service du football à Ségou.

 

 

Moctar Diarra

Celui là est un homme d’un calme olympien.  Dirigeant sportif,  il l’a toujours été.  Avec le président Doucara, il  occupa la présidence de la Commission technique  avant de devenir trésorier général de la ligue. Il a aussi entraîné l’AS Biton pendant une saison avant de « s’exiler » à Gao. Au pays des Askia, il fut aussi un des vices présidents de la ligue de Gao. Depuis son retour en 2008, Mougou comme l’appellent ses intimes a repris du service au sein de l’AS Biton puis de la ligue comme président de la Commission technique puis vice président. Visiblement il est en terrain bien connu.

 

 

Abdoulaye Issa Diakité

Ancien arbitre fédéral, Abdoulaye Issa Diakité faisait partie de l’ancienne équipe. Il occupait le poste de président de la Commission de discipline et Fair Play. Avec cette apparition dans l’instance dirigeante, il fourbissait ses armes. Aguerris, plus le nombre d’années accomplies comme arbitre Abdoulaye peut être d’une utilité pour le foot ségovien.

 

 

Dr. Alpha Sanogo

Il est médecin à l’hôpital Nianakoro Fomba de Ségou. Il n’est pas à sa première expérience dans le monde du football. Président de la commission médicale du bureau sortant, il sera reconduit à coup sûr au même poste.

 

 

Abdoul Karim  Diamouténé

Directeur régional de l’ANPE Ségou, il est nouveau dans le monde du sport à Ségou. Ce spécialiste  en marketing sera d’un bon recours pour l’équipe rentrante.

 

 

Moussa Ballo

Voilà un jeune journaliste qui ne respire que par le football. Son talent de reporter, il l’a forgé à la radio Tabalé de Bamako avant d’atterrir à la radio  Jamana Foko. Membre du bureau de l’Association des journalistes sportifs du Mali, Moussa Ballo dit Guess est aussi président des jeunes reporters sportifs du Mali. Son ambition reste uniquement le développement du football.

 

Les ouvriers de la ligue

Sekou B Kélipily Secrétaire Général 

Il n’est plus membre élu, mais reste le poumon de la ligue régionale de football. C’est par lui que passent tous les dossiers de la ligue. Après 4 années de loyaux services, il est reconduit au même poste. Ancien gardien de football     Kélepily a été aussi  journaliste sportif dans les radios Balanzan, Foko et Sikoro. Il a été aussi dirigeant de l’AS Biton avant son premier coup d’essai dans l’instance dirigeante du football Ségovien en tant que président de la commission communication. Il a aussi été secrétaire à la programmation. Ces atouts plaident à la faveur de Kélé pour porter notre foot au firmament.

 

Dramane Dicko Secrétaire Général Adjoint

Ibrahim Kélépily et Dramane Dicko font une bonne équipe. Le tandem semble t-il, va combler les espoirs. Dra est de l’Amical des anciens footballeurs. Il  a été  aussi secrétaire général du district de Ségou pendant deux saisons. Cette expérience lui sert aujourd’hui et pourra lui permettre de tirer  son épingle du jeu. Longiligne, cet homme est d’un tempérament très calme, mais efficace dans tous ce qu’il fait.

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. D’ailleurs a lire cet article c’est un ancien bureau qui faisait presque l’unanimitĂ© donc pour quoi critiquer un Vieux Makan qui Ă©tait la tout simplement pour sauvegarder l’application stricte des textes qui rĂ©gissent le football selon lles statues et reglements de la ligue et de la FEMAFOOT .

    • Mamadou Sow, les internautes voient que tu ecris depuis la Chine (Si c’est pas ecris chine, le drapeau chinois apparait) tu es entrain de te decouvrir en ecrivant pour toi meme. Tout le monde sait Ă  Segou que tu es en chine en ce moment. Si ton ancien bureau fait l’unanimitĂ© laisse les autres l’ecrire au lieu de te cacher derriere Gaoussou ou je ne sais quelle animositĂ©. Tu n’es meme pas intelligent

      • Ce n’est pas mamadou qui est YEKO et toi le farfelus tu es derrière ton quoi? Toi qui est le plus intelligent il fallait te la fermer ou empĂŞcher YEKO de sortir cet article

  2. Massimo tu comprends français ou tu veux pas le comprendre. On te dit SOW a recueilli 9 point sur 12 possible et qu’il rempile pour 4 ans de nouveau. Ton premier mot devrai de dire fĂ©licitations sinon tu la bouclais. Si tu as des comptes particuliers a rĂ©gler avec l’emblĂ©matique prĂ©sident de l’ASKO et non moins prĂ©sident de la CCJ FEMAFOOT ou le prĂ©sident YAYA KEITA.

  3. Yaya Keita: “VoilĂ  un jeune hĂ´telier fĂ©ru de football, d’ailleurs c’est dans son hĂ´tel que se sont tenues les assises de la 8ème assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de la ligue de football”.
    Les participants ont donc mangĂ©, bu et dormi dans son hotel en faisant tous les travaux au prix d’une FACTURE payĂ©e par la Ligue qui cherche la voix du District de San. CONFLIT D’INTERET DOUBLEE DE CORRUPTION. Rien qu’avec ça l’alcoolique Vieux Makan de la fĂ©deration devait refuser ces assises mais la morale, ce n’est pas la chose la mieux partagĂ©e par une race d’ivrognes et d’amoral

    • Gonga !!!!!!!!!!!!!!! Nous attendons la liste des autres ivrognes pour installer leur bureau Ă  seribala avec la melasse du sucre

      • Je ne vois pas en quoi on doit insulter quelqu’un dans cet article qui ne fait que relater des faits rĂ©elles que personne d’ailleurs ne conteste parmi vous. ArrĂŞter vos règlements de comptes et laisser Segou dans la marche de la progression ou regagner d’oĂą vous venez par ce que je sis sĂ»re que des comportement de ce genre n’Ă©manent pas d’un vrai de chez nous.

        • l’intraitable chinois, dont le drapeau chinois ne fait qu’aparaitre c’est pas toi que la justice de Segou dit que tu ne peux meme pas utiliser les services de Segou n’etant pas Ă  sĂ©gou et tu parles d’un vrai de chez nous; pour un peulh on connait la suite

          • DĂ©trompe toi mon chère SOW a quittĂ© la chine mais je te dirai pas ou il est car tu nest qu’un jaloux et malheureux vaincu incapable de reconnaĂ®tre sa dĂ©faite. Penser a faire votre vie comme lui au lieu d’entretenir la haine comme cheval de bataille. YEKO vous dit que les Ă©lections sont terminĂ©es. La fĂŞte est mĂŞme terminĂ©e pour les membres du nouveau bureau et j’espère vous aussi vous avez fini de pleurer. Maintenant place a autre chose. X a bu de l’alcool Y est entrain de perdre au tribunal tout ça ne change rien au rĂ©sultats de ce vote. Donc A YE ALLA minĂ©e. Après SOW il y aura toujours la ligue rappeler vous qu’un autre de Baroueli avait Ă©tĂ© 20 ans prĂ©sident de la mĂŞme ligue.

        • “laisser Segou dans la marche de la progression ou regagner d’oĂą vous venez par ce que je sis sĂ»re que des comportement de ce genre n’émanent pas d’un vrai de chez nous”. MADOU SOW, Walahy, tu n’es pas un vrai Peulh sinon tous ceux qui t’entourent (Kelepily, Sakirou Ballo, Dicko, et toute la horde d’ivrognes) sont d’ou ? de chez toi ? Meme la justice de segou dit que tu n’es pas de Segou, tu dois te tuer car “cela n’emane pas d’un vrai de chez nous” ; la Ligue n’est pas une solution Ă  tes problemes, nous l’avons fait avant toi et tu verras ta fin, l’episode de San, tu le raconteras autrement

    • Le corrompu du football Segovien est dĂ©jĂ  booster hors d’Ă©tat de nuir. Leçon du siècle, du jamais vu au Mali.

Comments are closed.