Ligue de football de Ségou : Mamadou Sow serait-il victime de ses performances enregistrées depuis 2009 ?

0

Depuis un certain un groupuscule d’opportunistes,  de désœuvrés, d’aigris et de retraités, tente par tous les moyens à travers des manœuvres dilatoires de nuire aux actions du président de la ligue de football de Ségou. Et pourtant de son arrivée en 2009 à maintenant le football ségovien est sorti de sa torpeur et cela depuis la mort d’Amary Daou.

Du coup tous les vrais acteurs sportifs de la région de Ségou s’interrogent sur les raisons de ces actions jugées malveillantes et disproportionnées. Aujourd’hui il ne fait aucun doute que Mamadou Sow est  tout simplement victime de ses performances enregistrées depuis son élection à la présidence de la ligue de football le 14 juin 2009 et reconduit le 25 mai 2013. Au lieu de remercier le Bon Dieu de les avoir donné un homme qui fait vivre ce sport roi, un groupuscule d’opportunistes, de désœuvrés, d’aigris et de retraités, tente par tous les moyens de saboter les actions de la ligue à travers toute la région. C’est ainsi qu’ils ne cessent d’entreprendre des tournées dans les districts pour faire croire que le président Sow n’est plus habileté à diriger le football ségovien tout simplement il est suspendu par la fédération malienne de football. Mais en réalité ils en veulent à Madou Sow parce qu’il n’a pas besoin des fonds générés par le football ségovien pour subvenir à ses besoins alimentaires contrairement à eux. A noter que tous ces agitateurs aigris sont constitués de retraités dont certains sont entretenus par leurs femmes, des opérateurs économiques en faillite ne parvenant plus à décrocher des marchés, des anciens arbitres et entraineurs devenus des clochards de tout acabit.

Le soutien des vrais acteurs sportifs à Madou Sow, réitéré à nouveau !

Face à cette campagne malveillante et haineuse contre le président de la ligue de football, les vrais acteurs sportifs à travers les présidents des districts de Ségou, Macina, Niono, Baraouéli, Bla, San et le collectif des 8 équipes sur 2 affiliées à la ligue de football se sont retrouvés à Ségou la semaine dernière ont décidé de prendre les taureaux par les cornes en réitérant d’abord leur soutien total et sans faille au président Sow et en mettant en garde ces agitateurs invétérés qui n’investissent aucun sou dans le développement de la discipline. C’est ainsi qu’ils ont délivré des messages et des explications sur les raisons de cette cabale futile contre le président de la ligue de football. Aussitôt ils ont décidé de saisir les autorités administratives de la région afin qu’elles mettent fin aux campagnes de déstabilisation. « Nous disons à ces agitateurs, au lieu de chercher à nuire au président Sow, ils doivent démontrer leur preuve en hissant des équipes de Ségou en ligue 1 ou en les faisant gagner une coupe du Mali. Ils doivent avoir honte car toutes les équipes de leur cœur se trouvent reléguer en seconde zone au sein du landerneau footballistique ségovien. Ils nous trouveront sur notre chemin car trop c’est trop. Qu’on le veuille oui ou non la pratique et l’engouement du football à travers toute la région sont des réalités. Si Mamadou Sow continue sur ce chemin rien ne pourra l’empêcher de rester président de la ligue de football à vie » confie le porte-parole des vrais acteurs sportifs. Un autre d’enchainer « Si jamais les autorités administratives ne prennent pas leurs responsabilités pour faire face à ces personnes malveillantes, nous allons les faire taire définitivement et prouver que l’animation du football c’est nous. Nous ne pouvons pas mettre notre argent et que ces retraités et aigris puissent venir jouir des fruits de nos sueurs ».

Saïd

 

PARTAGER