Ligue des champions: le Barça écarte le Bayern et va en finale

0
Ligue des champions: le Barça écarte le Bayern et va en finale
Le trio d’attaque du FC Barcelone, Neymar, Luis Suarez et Lionel Messi (de gauche à droite).
Reuters / Ina Fassbender

Le FC Barcelone s’est qualifié sans surprise pour la finale de la Ligue des champions, ce 12 mai 2015 à Munich. Le Barça a été battu 3-2 par le Bayern mais avait gagné 3-0 en demi-finale aller. Le 6 juin à Berlin, les Barcelonais affronteront le Real Madrid ou la Juventus Turin pour un cinquième titre de champions d’Europe.

Sept minutes, c’est le temps qu’il a fallu au Bayern Munich pour ouvrir le score face au FC Barcelone, en demi-finale retour de la Ligue des champions de football, ce 12 mai 2015. Mais sept, c’est également le pourcentage de fois où une équipe s’est qualifiée en coupes d’Europe après avoir perdu un match aller 3-0.

Le Barça a rappelé cette statistique, près de sept minutes après l’ouverture du score par le club allemand… Le Brésilien Neymar s’est en effet chargé de briser les illusions bavaroises.Le Marocain Medhi Benatia venait pourtant tout juste d’entretenir l’espoir pour le Bayern, avec un coup de tête (1-0, 7e).

Le trio d’attaque Messi-Neymar-Suarez implacable

A la 15e minute, Neymar égalise à bout portant, servi « sur un plateau » par Luis Suarez. L’Uruguayen était parti dans le dos des défenseurs allemands sur une passe de l’Argentin Lionel Messi : 1-1.

Le trio d’attaque « MSN » (Messi-Suarez-Neymar, Ndlr) remet le couvert un quart d’heure plus tard. Le ballon parvient encore à Luis Suarez, qui a une nouvelle fois pris la défense adverse à revers. Celui-ci glisse subtilement la balle à Neymar, qui double la mise avec une demi-volée : 1-2, 29e.

Lewandowski et Müller sauvent l’honneur

A cet instant précis, le Bayern doit s’imposer 6-2 pour se qualifier en finale de la Ligue des champions. Une mission impossible pour des Munichois inefficaces devant la cage catalane pendant quarante minutes. Thomas Müller se heurte ainsi à Marc-André ter Stegen, le gardien du FC Barcelone, aux 19e et 29e minutes. C’est ensuite Robert Lewandowski qui, bien qu’idéalement placé, tire sur ter Stegen. Ce dernier a la main suffisamment ferme pour freiner la course du ballon, avant de se jeter pour empêcher la balle de franchir totalement la ligne de but (40e)….……Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER