Ligue Europa – Onze clubs pour cinq places

0
2

Outre le PSG, la Lazio Rome est l’autre grand club qui joue son avenir en Ligue Europa, lors de la dernière journée ce soir (19h). Les Italiens n’ont pas leur destin en mains à l’heure de recevoir le Sporting Portugal. Tour d’horizon groupe par groupe des enjeux de cette 6e levée ce mercredi.

GROUPE D: LA LAZIO EN DANGER

Avant cette dernière journée, la Lazio Rome n’est toujours pas qualifiée et dans une position délicate. Elle n’est que troisième avec une différence particulière défavorable sur les Roumains de Vaslui, deuxièmes avec le même nombre de points (6). Une bonne nouvelle malgré tout pour Djibril Cissé et ses partenaires. Le Sporting Portugal, en déplacement en Italie, est déjà assuré de la première place du groupe et pourrait envisager un turn-over sachant qu’il est aussi bien placé en championnat. La Lazio n’a toutefois pas son destin en mains et devra compter sur un coup de pouce des Suisses de Zürich (2 points en 5 matches), hôtes de Vaslui. Si les Romains ne font pas mieux que les Roumains, ils resteront sur le carreau dans cette Ligue Europa.

GROUPE E: AVANTAGE BESIKTAS

Les Anglais de Stoke City (11 points) ont déjà leur ticket pour les 16e en poche. Le deuxième se disputera à distance entre le Besiktas Istanbul (9 pts) et le Dynamo de Kiev (6 pts). Les Turcs peuvent se contenter d’un match nul face aux Anglais qu’ils reçoivent mais un succès leur offrirait la première place qui évite un reversé de la Ligue des champions. Pour les Ukrainiens, il faut un concours de circonstance très favorable: une victoire devant le Maccabi Tel-Aviv et une défaite du Besiktas tout en remontant la différence de buts défavorable (+4 et 0). Dans leur confrontation directe, Turcs et Ukrainiens sont à égalité (1-0 et 0-1).

GROUPE F: PARIS, DERNIÈRE CHANCE

Rennes éliminé, Lille dernier de son groupe en Ligue des champions, le PSG est la seule chance française d’avoir un représentant en 16e de finale. Mais la situation n’est pas favorable. En encaissant un deuxième but à Salzbourg (défaite 2-0), les joueurs d’Antoine Kombouaré ont perdu l’avantage sur les Autrichiens dans les confrontations directes et n’ont plus leur destin en mains avant de retrouver l’Athletic Bilbao au Parc. Les Basques, assurés de la première place, viennent avec une équipe bis mais même un succès serait insuffisant pour le PSG si Salzbourg s’impose de son côté à Bratislava.

GROUPE J: TROIS POUR UNE PLACE

Schalke 04, premier avec 11 points, est assuré de garder sa position. Le Maccabi Haïfa (6 pts), Larnaca (5 pts) et le Steaua Bucarest (5 pts) se disputeront la deuxième place. Petit avantage aux Israéliens, même s’ils reçoivent les Allemands. Un succès leur suffit et même un nul si les deux autres formations se neutralisent en Roumanie.

GROUPE K: FULHAM SOUS PRESSION

Là aussi, la première place est définitivement attribuée aux Néerlandais du FC Twente (13 points). Pour la deuxième place, Fulham et le Wisla Cracovie restent en course. Les Anglais accueillent les Danois d’Odense, derniers et qui n’ont plus rien à espérer. Pour les Polonais, il faudra dominer Twente à domicile et espérer un faux-pas des pensionnaires de Craven Cottage. En cas de nul du Wisla et de défaite de Fulham, les Anglais passeraient à la confrontation directe (4-1, 0-1).

GROUPE L: C’EST RÉGLÉ

Deux matchs pour du beurre ou presque. Anderlecht (15 pts) et le Lokomotiv Moscou (12 pts) s’affrontent mais sont déjà qualifiés. Les Russes, battus à l’aller chez eux (0-2), devront s’imposer par trois buts d’écart en Belgique pour reprendre leur première place aux Russes. L’AEK Athènes, cinq revers au compteur, tentera de sauver l’honneur sur la pelouse des Autrichiens du Sturm Graz.

Eurosport

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.