Ligue régionale de Sikasso de basket ball : Bougouni renforce ses capacités

0

Dans le cadre de la promotion du Basket Ball dans la région de Sikasso en général et dans les localités de Bougouni, Yanfolila, Kolondièba, Ouéléssébougou, Sélingué et Koumantou en particulier, il a été organisé un tournoi du 22 au 24 décembre 2012  par la ligue de Bougouni en partenariat avec l’ONG  Right to Play  à Bougouni.

Photo de famille de l’équipe féminine de Yanfolila, finaliste (photo Le Relais de Bougouni)

L’ouverture du tournoi a eu lieu le samedi 22 décembre 2012 au stade  Sakoro Mery Diakité  sur le terrain de Basket Ball en présence des représentants du maire de la commune urbaine de Bougouni, du 1er adjoint au préfet de Bougouni, Monsieur Boubacar Touré, du président de la FMBB, monsieur Seydou Diawara, du représentant de « Right to Play » et bien d’autres invités de marque.

Des allocutions ont été lues et les intervenants ont tous souhaité que le fair Play l’emporte et aussi que ce tournoi soit celui de la détection de jeunes talents au service de la nation et aussi celui de la véritable  promotion de la pratique de la discipline.

Le président de la commission d’organisation n’a pas oublié d’avoir une pensée pieuse pour les régions du nord du Mali et que vivement une sortie de crise afin que celles-ci nous rejoignent dans les tournois futurs.

Le représentant de « Right to Play » a souhaité que ce tournoi soit celui d’apprentissage des valeurs morales de notre société et aussi que chaque acteur se respecte et respecte les règles du jeu, les arbitres, les supporteurs, les organisateurs.

Photo de famille de l’équipe féminine de Kolondiéba, finaliste (photo Le Relais de Bougouni)

Quant au président de la FMBB, il a exhorté les jeunes à la pratique de la discipline tout en leur faisant savoir ce qu’ils pourraient recueillir de ce sport. Comme à l’accoutumée, il a fait parler son cœur de donateur en offrant aux organisateurs la somme de 250000f.

Le préfet de Bougouni représenté par Monsieur Boubacar Touré a loué celui dont le stade porte le nom et les mérites de « Right to Play », du donateur et il a aussi félicité les organisateurs et tous les acteurs. Dans son allocution finale, il a souhaité que ce tournoi soit un cadre de renforcement des capacités et d’échanges entre les différentes délégations, un cadre de formation des jeunes joueurs, des arbitres.

Après les discours officiels le terrain a été occupé par les acteurs directs (Bougouni : filles et garçons ; Ouéléssébougou : filles et garçons ; Kolondiéba : filles et garçons ; Koumantou : filles et garçons ; Sélingué : filles et garçons ; Yanfolila : filles et garçons).

Après deux jours de compétition, le tournoi a livré le verdict suivant :

Finale (Hommes) : Bougouni : 29       Ouéléssébougou : 42

Finale (Filles) : Kolondiéba : 52     Yanfolila : 42

Le tournoi s’est achevé en beauté car toutes les équipes ayant participé au tournoi ont eu des diplômes de participation et des cadeaux.

Vivement le prochain tournoi dans une autre localité comme l’avait souhaité le représentant du maire.

 Yacouba Sanogo

 

 

Championnat d’honneur, 2e journée : USB contraint le COB à la parité

Le mardi 25 décembre 2012, l’Union Sportive de Bougouni (USB) a affronté le Club Olympique de Bamako (COB) au stade omnisports de Bougouni lors de la 2è journée du championnat d’honneur. Le score final du match a  été d’un (1) but partout.

Le match a commencé dans une atmosphère moins ambiante par rapport aux matchs du championnat D2 et ceux de la montée en ligue1, peut-être à cause de l’enjeu moins important de la rencontre.

Au début du match, l’USB a encaissé un but dès la 5è minute, marqué par le N°17 du COB, Sidibé Ichaka. Durant tout le reste du match, le COB a fait preuve de maturité, car, à tous les niveaux du terrain la domination était Bamakoise. Le score est resté inchangé jusqu’à la fin des 45 minutes.

A la reprise  le coach de l’USB, Boubacar Coulibaly,  procéda à des changements afin de permettre à l’équipe de s’oxygéner. Mais ces changements n’ont pas changé le rythme du jeu et le COB est resté  maître sur le terrain jusqu’à la fin du temps réglementaire.

 

Dans les ultimes secondes du temps additionnel, Ousmane Diarra du COB concéda un pénalty après avoir manié le ballon de la main. Moussa  Sangaré chargé d’exécuter la sentence, ne trembla pas et  égalisa pour l’USB. Le match a pris fin par un score de 1 but partout.

Il faut noter que ce tournoi qui est habituellement joué par les clubs de 1ère division de Bamako a enregistré la participation de l’US Bougouni cette année, et cela à titre exceptionnel. L’enjeu de cette compétition pour l’USB est surtout de préparer  les matchs de la coupe CAF en 2013.

Dans cette optique l’USB a affronté le CSK le mardi 18 décembre dernier à Bamako et elle rencontrera le mardi 1 janvier 2013 le Djoliba AC à Bamako.

Seydou KONE

PARTAGER