L’union malienne de Koshiki Karatedo: L’Open International Mali 2012 a vécu

0
1
Hanshi Masayuki Hisataka

L’Acropole de la FAST, sur la colline de Badalabougou, a servi de cadre à la tenue du premier championnat international de Koshiki Karatedo, Open Mali 2012. Les arts martiaux ont le vent en poupe dans notre pays malgré de précaires conditions de pratiques. En effet, l’union malienne de Koshiki Karatedo vient d’organiser malgré les difficultés financières, le premier championnat international de la discipline en terre malienne.

Placée sous la haute présidence du grand Maître le Hanshi Masayuki Hisataka, ceinture noir 9ème DAN, président et fondateur de la fédération mondiale de Koshiki Karatedo, cette compétition a regroupé plusieurs autres participants venus de différents pays notamment le Sénégal,la Cote d’Ivoire,la Guinée Conakry.

Avant la compétition proprement dite, un stage de haut niveau des arbitres a occupé les techniciens supérieurs de la discipline, toujours à l’Acropole dela FAST.Etpendant de longues heures, les différents stagiaires ont appris les nouvelles règles et autres règlements de la discipline. C’était le Vendredi  09 Mars dans l’après midi.

La journée du samedi 10 et une grande partie de la journée du Dimanche ont été mises à profit pour la phase des éliminatoires de ce championnat international. Et les finales se sont déroulées le dimanche 11 Mars dans l’après midi sous les yeux vigilants du grand maître venu directement du Japon pour l’évènement.

C’était en présence donc d’une foule nombreuse que ces finales se sont jouées dans un grand suspens, notamment celle qui a opposé la malienne Tasseyni Assata Ballo à la sénégalaise Maguette Seck en KATA individuel Dames. C’est après un premier tour très serré et une prolongation que la sénégalaise s’est imposée avec aussi la bénédiction des arbitres avec un score de 44-80 contre la malienne qui était nettement en avance (44.00).

Ainsi, les autres finales se sont jouées normalement et en -65kg, c’est Siaka Koné qui s’est classé premier suivi de Mady Hawa Camara à la 2ème place et de Mahamadou Kanouté. Chez les -72kg, c’est Mustapha Dione qui s’imposa à la première place, suivi de Salia Ballo et de Oumar Koné. +72kg, Tiecoro Diakité a survolé le groupe suivi par Mamadou Coulibaly et de Lassana Sissoko.Chez les filles, c’est la sénégalaise qui occupa la première place suivie de Djéneba Diarrisso et de Awa Traoré.

En KATA individuel Hommes, c’est le malien Karim Ballo qui s’imposa suivi de Sika Kouakou dela Coted’Ivoire et de Samba Lah. Et chez les filles en KATA individuel, c’est la sénégalaise Maguette Seck qui a pris le devant suivie de Tasseyni Assata Ballo et de Awa Sacko.

Le président de l’Union Malienne de Koshiki Karatedo, Me Ousmane Maiga n’a pas manqué d’exprimer son satisfecit : «je suis très heureux et surtout satisfait de l’organisation de ce championnat et surtout de la participation du grand maître Masayuki Hisataka, président fondateur de la discipline du Japon pour diriger les travaux. Je demande du courage à tout le monde, car ce n’est pas facile et j’en suis certain qu’ensemble nous atteindrons les objectifs...».

Certaines personnes ont été récompensées pour leurs contributions au développement de la discipline.

M. KONDO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.