Mali-Botswana du samedi 8 septembre : Patrice Carteron : “Mes joueurs sont très motivés”

1

Depuis notre arrivée  à Kabala, l’ambiance règne au sein du groupe. Les plus expérimentés ont su montrer la voie aux jeunes. Vraiment, les joueurs sont  très professionnels, très consciencieux avec une énorme motivation. Ils ont,  vraiment, un désir farouche de proposer un spectacle et donner demain beaucoup de plaisir à tout le peuple malien. Je demande à tout le monde de soutenir l’équipe. Quant à l’adversaire, nous avons supervisé leur dernier match contre l’Afrique du Sud (1-1),  et nous savons que c’est une  équipe assez efficace en contre-attaque, qui va être regroupée en jouant très bas. Donc, c’est à nous d’être très intelligents en faisant valoir éventuellement nos qualités athlétiques.

Seydou Keita

Seydou Kéïta : “Faire la différence avec beaucoup de buts”

Le groupe est  conscient  et  très concentré sur ce match  important et nous savons que nous n’avons pas droit à l’erreur. Je n’ai pas tellement de connaissance sur l’équipe du Botswana. Mais, j’ai eu la chance de regarder tous les matches du Mali à la CAN. J’ai vu pas mal de joueurs Botswanais. Aujourd’hui, dans le football moderne, il n’y a pas de petite équipe. Quand on regarde comment le Botswana s’est qualifié en étant premier de son groupe pour la CAN 2012, c’est une équipe à ne pas sous-estimer. Nous sommes des professionnels, et nous sommes conscients du danger. Maintenant, il va falloir qu’on soit prêt et qu’on montre que nous ne sommes  pas troisième d’Afrique pour rien. Nous avons une équipe qui peut faire face à n’importe quelle équipe. Le groupe à la rage de vaincre et l’ambiance est beaucoup plus meilleure qu’au paravent. L’équipe est très soudée. Il ne reste qu’à  confirmer tout cela sur le terrain. Je demande au public malien de rester toujours derrière le pays. Car, nous aussi, nous sommes là pour le combat du Mali. Pour voler très haut, on aura besoin de notre 12ème  homme pour ce match très difficile

Fousseyni Diawara : “Nous comptons faire un bon résultat”

Fousseyni Diawara

Le sélectionneur a fait appel à moi, à travers mes prestations avec mon club où tout se passe très bien. Je vois ce retour comme une récompense. C’est à moi de prouver qu’il ne sait pas trompé, en essayant d’apporter à l’équipe ce que je sais faire. Je vais donner le meilleur de moi-même,  comme avant. Le groupe a bien travaillé cette semaine et maintenant, il ne reste que de prouver. J’espère que nous allons faire un bon résultat demain, tout en  essayant de marquer le maximum de but pour être en avance sur eux au match retour au mois d’octobre. C’est une confrontation directe pour la qualification, donc  à domicile, il faut faire le plein. J’espère que les supporters seront nombreux pour nous aider à gagner ce match.

Mahamadou Diarra dit Djila

Djilla : “Nous sommes très conscients de ce match”

e groupe est  conscient  et  très concentré sur ce match  important et nous savons que nous n’avons pas droit à l’erreur. Je n’ai pas tellement de connaissance sur l’équipe du Botswana. Mais, j’ai eu la chance de regarder tous les matches du Mali à la CAN. J’ai vu pas mal de joueurs Botswanais. Aujourd’hui, dans le football moderne, il n’y a pas de petite équipe. Quand on regarde comment le Botswana s’est qualifié en étant premier de son groupe pour la CAN 2012, c’est une équipe à ne pas sous-estimer. Nous sommes des professionnels, et nous sommes conscients du danger. Maintenant, il va falloir qu’on soit prêt et qu’on montre que nous ne sommes  pas troisième d’Afrique pour rien. Nous avons une équipe qui peut faire face à n’importe quelle équipe. Le groupe à la rage de vaincre et l’ambiance est beaucoup plus meilleure qu’au paravent. L’équipe est très soudée. Il ne reste qu’à  confirmer tout cela sur le terrain. Je demande au public malien de rester toujours derrière le pays. Car, nous aussi, nous sommes là pour le combat du Mali. Pour voler très haut, on aura besoin de notre 12ème  homme pour ce match très difficile.

Alou B HAIDARA

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.