Au Mali, le bras de fer sportif fait recette

0
Bamako en mai 2016 (photo d'illustration). © Thomas Imo/Photothek via Getty
Bamako en mai 2016 (photo d'illustration). © Thomas Imo/Photothek via Getty

La FĂ©dĂ©ration malienne de bras de fer sportif (FMBS) n’a que peu de licenciĂ©s, mais les compĂ©titions attirent toujours Ă©normĂ©ment de monde. Les organisateurs se fĂ©licitent d’ailleurs de rĂ©unir presque autant de supporters que durant des matchs de football. Une trentaine de concurrents se sont affrontĂ©s tout au long de l’après-midi Ă  Bamako.

Dans la salle du palais des Sports, le silence ne dure jamais plus de cinq secondes. C’est la durĂ©e moyenne d’un bras de fer. Ensuite, le gagnant exulte, court rejoindre ses supporteurs ou esquisse mĂŞme un pas de danse devant les tribunes…

Les combats s’enchaĂ®nent. Oustaz, torse nu, musculature saillante, rĂ©ajuste sa manche aux couleurs du Mali…
Par RFI Publié le 26-05-2017
PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here