MAMADI SIDIBE, ATTAQUANT DES AIGLES: La nouvelle arme secrète de Jodar

0
Même blessé à trois minutes de la fin, Mamadi Sidibé dit Mama a incontestablement été l’homme du match Mali-Togo (1-0) de dimanche dernier. L’attaquant de Stock City fait ainsi un retour tonitruant chez les Aigles.
 
« Plus de peur que de mal. Mamadi se sent bien ce matin et nous venons de prendre le petit déjeuner ensemble » ! Cette assurance nous a été donnée par Dr. Moussa dit Moïse, le masseur des Aigles que nous avons joint au téléphone. Cette nouvelle nous met du baume au cœur parce que cela aurait été triste qu’il soit éloigné des pelouses après s’être défoncé pour son pays.
Heureusement, tout va bien pour l’homme de l’opposition Mali-Togo. Par sa vista et sa clairvoyance, il a tout tenté pour perforer la défense togolaise. Mais, il a le plus souvent manqué de soutien dans les moments décisifs. Cependant, sa brillante prestation n’a laissé personne indifférent, à commencer par ses coéquipiers, notamment Bassala Touré et Frédéric Oumar Kanouté, qui ont été les premiers à le féliciter pour son rendement judicieux.
Le public a découvert Mamadi Sidibé au Stade du 26-Mars lors des éliminatoires de la Can « Tunisie-2004 », notamment lors du match Mali-Seychelles. Quasiment inconnu du public, il s’est distingué en inscrivant un but de belle facture. S’appuyant sur un jeu de diversion terriblement efficace et par des prouesses techniques impressionnantes, il est convoqué par Henry Stambouli pour la campagne tunisienne.
Mais avec la présence de Frédéric Kanouté, Dramane Traoré et Abdoulaye Demba, Mamadi n’a pu disputer qu’un seul match. Après « Tunis-2004 », L’avant-centre des Aigles reçoit des offres alléchantes. Il décide de rester à Gillingham évoluant en seconde division anglaise.
Sa vélocité et sa bonne lecture de jeu séduisent les responsables du FC Stock City qui se montrent assez convaincants. Il rejoint ce club, mais doit se contenter de jouer avec les amateurs avant de rejoindre l’équipe première. C’est finalement son actuel sélectionneur qui lui donne sa chance chez les pros en 2005.
Attachant, modeste mais gagneur, Mamadi ne met pas longtemps à conquérir les cœurs du Stock City Stadion, dont il était lui-même un habitué lorsqu’il faisait ses débuts en seconde division. Il marquait régulièrement, ce qui lui a valu le surnom de « Mama Goal ».
Sa forme éclatante chez les Stock ne laisse pas Jodar indifférent. Le technicien français, le convoque naturellement pour cette rencontre importante contre le Togo et le couvre d’éloges. « Mamadi est un joueur très complet. Il est bon dans les airs, solide dans les duels, rapide et il dribble bien. Il est souvent déconcertant pour l’adversaire », commente-t-il. « Ce soir, il était super ! Il m’a fait oublier ma blessure. Mamadi m’a valablement remplacé en pesant beaucoup sur la défense adverse », reconnaissait, pour sa part, l’attaquant du FC Séville, Frédéric Oumar Kanouté.
Indisponible pour les éliminatoires combinées Can/Mondial-2006 en raison d’une blessure, Mamadi s’est présenté dimanche au 26-Mars fort d’une grosse expérience acquise. Et comme atout plus, il était motivé par son attachement aux couleurs nationales. Aujourd’hui, il est bien déterminé à être l’un des grands artisans de la qualification des Aigles pour « Ghana-2008 ».
Boubacar Diakité Sarr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER