Marathon international Boa Bamako 2013 : Encore un Kenyan…

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

La fédération Malienne d’Athlétisme, fidèle à ses engagements, a organisé le Dimanche 13 janvier en partenariat avec le groupe Bank of Africa, la 5e édition du Marathon international du groupe Bank Of Africa, chose qui colle avec le 30ème anniversaire de la Banque panafricaine.

Les athlètes venus de presque  tous le pays couvert par le groupe Bank Of Africa  à savoir la Cote d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Benin, le Ghana, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Madagascar, la Tanzanie et le Kenya.

Un événement placé sous le signe de la solidarité  avec le Mali, chose que le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Haméye Founé Mahalmadane a apprécié à sa juste valeur vu la situation qui prévaut dans notre pays. Il faut rappeler que la cérémonie a été présidée par le Ministre Mahalmadane qui avait à ses cotés, les responsables du groupe Bank Of Africa, le président de la fédération malienne d’Athlétisme, le président du comité national olympique et sportif du Mali, et beaucoup d’autres personnalités de notre pays.

Les amoureux du sport sont sortis massivement, direction le stade Omnisports Modibo Keita, le dimanche dernier 13 Janvier pour apprécier les talents des différentes catégories, mis en compétition par la FMA. Au début de la cérémonie, le directeur général adjoint de la BOA Seydina Oumar Waigalo, a accueilli le public avec un discours de bienvenue dans lequel il dit  que le groupe BOA est fier d’être encore une fois la banque des premières heures des grands événements au Mali et surtout que ce Marathon est international, et que c’est la BOA qui par son identité a voulu que ce Marathon regroupe un grand nombre de participants venant de différents pays africains, «nous sommes heureux de les accueillir…», a-t-il conclu.

 Trois catégories étaient à l’affiche

La catégorie cadette filles et garçons (5 km), la catégorie des seniors (10 km), femmes et hommes, et la dernière catégorie toujours chez les seniors mais cette fois  au (42,195 km). Toutes les courses se sont déroulées dans les rues de la capitale.

Catégories Cadette : Chez les cadets au 5km Maïmouna Diarra s’adjuge la première place (gagne 30.000 FCFA) suivie de Habibatou Bamba (25.000 FCFA) en troisième position Nana Diarra (20.000 FCFA).

Boubacar Diawara domine les garçons, et empoche les 30.000 FCFA suivi de Seiba M. Macalou (25.000 FCFA) et Siaka Koné ferme la marche (20.000 FCFA) sur les 1243 participants (fille et garçons) dans la catégorie des jeunes

Au 10km seniors : Moussa Camara l’international malien surpasse ses adversaires et gagne (100. 000 FCFA), deuxième Sékouba Coulibaly (80.000 FCFA), Jean Kamaté sort troisième dans cette catégorie (70.000 FCFA).

Les femmes ont été dominées par Mariam Diarra (100 000F) suivie de Coumba Coulibaly (80.000 FCFA) en troisième position, Sitan Boubé  qui gagne (70. 000 FCFA) sur 720 participants (hommes et femmes).

Le grand prix du jour 

La course des 42,195km qui a fait l’objet de beaucoup de tractations, où se mesuraient la plupart des grands athlètes d’Afrique a été âprement discutée. Arrive en premier sur la ligne d’arrivée du stade omnisports Modibo Keita, le Kenyan Karandja Moutoumi avec un chrono de 2h 27mn 6 secondes, il enlève la somme de (1.000.000 FCFA).

Un Ghanéen le suivra en seconde place Raja Lygblé, avec un compteur de 2h 29 mn 1 seconde, un autre kenyan Daniel Kémey ferme la marche du podium en 2h 29mn 56 secondes sur 588 marathoniens de haut niveau.

Les prix ont été remis par les officiels et le plus convoité par le ministre qui n’a pas manqué de montrer son émotion à la presse lors de la remise de ce prix et a tenu à réitérer l’appel du gouvernement à l’endroit des populations qui vivent sous l’emprise  des djihadistes, en leurs disant que la fin du calvaire est pour bientôt.

Le président de la Fédération Malienne d’Athlétisme a tenu en premier lieu à remercier l’ensemble des athlètes du Mali et la grande famille du sport  Malien et l’ensemble des cadres et travailleurs du groupe Bank Of Africa.

«Malgré la crise économique mondiale actuelle et le contexte particulièrement  difficile que connait notre pays, la banque a accepté de parrainer une nouvelle édition du Marathon, en manifestant ainsi leur solidarité envers notre peuple qui traverse actuellement le plus triste moment de son histoire», a dit le président.

Pour terminer, il a saisi cette occasion pour saluer le courage et la détermination des fédérations amies qui n’ont pas hésité, un seul instant, à répondre à l’invitation de la FMA. Selon le président de la FMA leur présence réconforte et prouve le renforcement continuel des liens qui se sont tissés à travers des générations  d’athlètes africains.

En marge des courses, l’assistance a pu suivre une première course des athlètes du handisports en dame et monsieur.

On retient que les dix premiers de toutes les courses (2551 participants) ont été primés, des sommes allant de 1000 000 à 3.000 FCFA.

Vivement la 6è édition !!!

Issa KABA

 
SOURCE:  du   16 jan 2013.