Marathon pour la survie de l’enfant à Sikasso : Le Ministère des Sports sort la grosse artillerie pour cette quatrième édition

1
Le ministre de la santé Ousmane Koné et la première dame Mme Keita Aminata Maiga lors de la 10e Édition de la Journée nationale / maternité à moindre risque
Le ministre de la santé Ousmane Koné et la première dame Mme Keita Aminata Maiga lors de la 10e Édition de la Journée nationale / maternité à moindre risque

Dans le cadre de la lutte contre la mortalité infantile, Save The Children International organise depuis 2011, un événement international dénommé « Course pour la survie ou défi marathon mondial ». A l’instar des autres pays, le Mali, à travers la ville de Sikasso, a abrité la quatrième édition au stade Babemba Traoré. Pour joindre l’utile à l’agréable, le département des Sports n’a pas lésiné sur les moyens pour offrir aux hôtes du kénédougou une fête inoubliable. En plus de la mobilisation du bureau de la Fédération Malienne d’Athlétisme, le département des sports a ravi la vedette à travers l’Union National des Supporters des Aigles du Mali et un contingent de journalistes.
Sous la présidence de Mme Keita Aminata Maïga, une cinquantaine d’enfants âgés de 11 à 13 ans ont pris part le vendredi dernier au quatrième marathon pour la survie de l’enfant. Organisé par L’ONG Save The Children, le marathon s’est déroulé simultanément dans 50 pays à travers le monde. Compte tenu de l’actualité mondiale dominée par la maladie à virus Ébola, l’accent a été mis par le ministère de la santé sur la lutte contre cette épidémie à travers la promotion d’une hygiène de vie. En plus du Ministre de la santé, Ousmane Koné, quatre autres ministres  étaient de la fête. Il s’agit du Ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo, celui de la Culture Mme Diaye Ramatoulaye Diallo, celui de Jeunesse et de la construction citoyenne, Mamadou Gaoussou Diarra. Profitant des canaux de mobilisation du sport, Save the Children a pour objectif d’influencer les décideurs mondiaux et nationaux, afin qu’ils prennent des mesures urgentes et adéquates pour sauver la vie de plusieurs millions d’enfants qui meurent chaque année dans le monde. En tant qu’acteur principal de l’évènement à travers la fédération malienne d’athlétisme, le Ministère des Sports n’a pas lésiné sur les moyens. Pour offrir une attraction originale à la quatrième édition, le Ministre n’a pas hésité à réduire la taille de sa délégation au niveau du cabinet pour permettre  à l’Union nationale des supporters des Aigles au complet et aux journalistes de participer à la fête afin de relayer le message noble de Save the Children et de la première dame.

Sur le gradin de stade Babemba Traoré, les supporters des Aigles ont émerveillé un public des grands jours. Ainsi,   bon nombre participants avouent avoir effectué le déplacement à cause de l’UNASAM. Sur la distance requise de 21 km, les enfants ont réalisé un temps de 57 minutes. Pour cette édition le Mali s’est classé 1er africain et 3eme mondial.
Vivement la prochaine édition
Envoyé Spécial, Lamine Diallo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.