Match de gala entre l’opposition et la majorité : Le ballon rond pour décrisper l’atmosphère politique

1

Match de gala entre l'opposition et la majorité Le stade Mamadou Konaté a abrité, le dimanche 12 octobre 2014, la rencontre amicale de football entre les jeunes de la majorité présidentielle et ceux de l’opposition. Ce match amical premier du genre s’est soldé par la victoire de l’opposition sur la majorité. Organisé sur l’initiative du réseau des jeunes des partis politiques du Mali (RJPM), le match a regroupé des jeunes venus plusieurs partis politiques maliens qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition pour montrer à la face du monde que l’opposition et majorité présidentielle œuvrent tous pour la construction du pays.

 

Après le coup d’envoi donné par l’arbitre central, les deux équipes ont régalé les supporteurs dans les vingt premières minutes par des occasions de but. Il faut attendre la 23ème minutes pour assister l’ouverture du score par l’équipe de l’opposition sur une contre attaque de Ibrahima Coulibaly. Sept minutes plus tard le même joueur marque un second but et c’est sur ces deux buts de l’équipe de l’opposition que les 22 acteurs sont partis à la pause. Au retour des vestiaires, c’est encore Ibrahim Coulibaly qui sur un contre attaque a conforté la suprématie de son équipe en marquant un troisième but. Se voyant infligé une humiliation par l’opposition, l’équipe de la majorité décida de riposter en ouvrant son compteur à la 50 ème minute par un but de Sékou Traoré. Ainsi, on assista à un festival de buts dans le reste de la rencontre. Finalement, c’est le score de cinq à quatre en faveur de l’équipe de l’opposition que la rencontre a rendu son verdict.

 

Le président du réseau des jeunes des partis politiques du Mali, Bengaly Guindo a soutenu que le but de la rencontre consistait à montrer à l’opinion nationale que l’opposition et la majorité peuvent s’unir pour poser des actions positives allant dans le sens de la construction du pays. Par ailleurs, Amadou Goïta de l’opposition a salué l’initiative du RJPM qui, selon lui, permettra aux dirigeants des partis politiques de laisser leur adversité de côté pour se pencher sur la cause nationale. Selon lui, l’essentiel pour l’opposition c’est l’unité du Mali, l’intégrité territoriale du Mali, la reconnaissance de la forme laïque et républicaine de l’Etat.

Siaka Diamouténé

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.