Match Mali – Botswana : Seydou Kéita, le messie malien

0
6

 

Trois matchs, deux victoires et une défaite, tel est le bilan des Aigles du Mali dans cette phase des poules qui se termine par la qualification in extrémis pour les quarts de finale.

 

Ce match entre les Aigles du Mali et les Zèbres du Botswana a démarré sous les chapeaux de roue avec une première mi-temps qu’on pourrait qualifier de celle des occasions ratées du côté des Aigles avec Modibo Maiga, Abdou Traoré, Seydou Keita et Bakaye Traoré qui ont tous eu devant eux le dernier rempart des Zèbres, à savoir leur gardien de but. Après une première mi-temps décevante au cours de laquelle les Aigles n’ont pas pu déjouer la défense des Zèbres, l’arbitre de la rencontre a renvoyé les deux formations au vestiaire sur le score de parité 0-0.

 

Les Zèbres reviennent réconfortés et cinq minutes après, précisément à la 50è minute, le bouillant milieu défensif du Botswana  Ggélé marque le but face à une défense fébrile des Aigles. C’est justement après ce but que les Aigles ont déployé leurs ailes au dessus de la capitale gabonaise. Et Garan Dembélé marque un très beau but sur un service d’Adama Tamboura. A la 60è minute, Drissa Diakité suite à une blessure  cède sa place au jeune Ousmane Coulibaly.

 

La délivrance des Maliens viendra au bout des crampons du messie malien, Seydou Keita, à la 74è minute  qui,  du coup, envoie les Aigles en quarts de finale. Après la Can 2008 et 2010 où les Aigles avaient été éliminés dès la phase des poules, celle de 2012 semble être la bonne puisqu’ils viennent de franchir cette phase. Mais force est de constater que le sélectionneur  des Aigles, le Français Alain Giresse, a du pain sur la planche, puisqu’ils doivent affronter les Panthères du Gabon pour le prochain match. Même si le sélectionneur des Aigles était à la tête de cette équipe gabonaise lors de la coupe d’Afrique des nations en 2010 en Angola,  il doit revoir sa formation avant d’affronter les Panthères du Gabon qui sont sur une très bonne lancée avec trois matchs et trois victoires. En plus, ils jouent à domicile, donc auront le douzième homme derrière eux. Il faut dire que les Aigles se sont qualifiés sans convaincre, mais une victoire reste une victoire surtout avec, au bout, la qualification.

 

Moussa Samba Diallo

 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.