Meeting d’athletisme du Kénédougou: La mauvaise passe des champions

0
0

Huit ligues sur neuf, près de cent cinquante athlètes, neuf épreuves tel était le menu du meeting d’athlétisme du Kènèdougou qui a eu lieu le 3 mars dernier au stade Babemba Traoré de Sikasso, la capitale du Kènèdougou.

En présence des autorités politique, administrative et sociale, conduite par le gouverneur, Ibrahima F. Koné, des dirigeants de sport au plan national et local mené par Idrissa Bah, les athlètes des huit ligues d’athlétisme (de Kayes à Gao, Kidal n’ayant pas fait le déplacement pour une première fois) ont donner ce qu’ils ont pu sur la piste en terre battue du stade omnisports Babemba Traoré sous les ovations du modeste public et les sons de la fanfare du camp Tiéba.

L’évènement à ce meeting traditionnel d’athlétisme du Kènèdougou fut sans nul la mauvaise des quelques champions, notamment Sitan Bouaré de l’Usfas sur les 5000m dames qui fût battu avec seulement 6 tierces de différence par Mamou Diallo, ex sociétaire du Tata de Sikasso, actuellement sous les couleurs de l’Usfas, 19’38’’20 contre 19’38’’26 pour la championne 2011 et recordwoman du Mali sur la distance.

Ce fut également le cas de Ali Abébé champion du Mali 2011 et recordman des 1500m qui a été qui a été coiffé au poteau sur la ligne droite par Alfousseyni Alassane, tous deux de l’Usfas, avec moins de 3 secondes, 4’19’’ 85 contre 4’21’’52. Mis à part ces deux cas, les cracks de l’écurie porte étendard de la FMA, qui étaient tous là, ont confirmé leur statut de super favoris.

Entre autre, Djénébou Danté (100 et 200m), Kadia Camara (400m), Oumou S. Diarra (800m), Cissé Tounkara (Longueur), chez les dames, ont dominé leur épreuve. Sekou Diassana (100 et 200m), Moctar Djigui (Javelot), Djibril Sogodogo (10 000m), n’ont laissé aucune chance à leurs concurrents chez les hommes.

Il est à signaler que l’AS Police reste maître du sprint de l’athlétisme malien depuis trois saisons (Sékou Diassana et Djénèbou Danté sont champions du Mali de 100 et 200m), l’Usfas, quant à elle, est club locomotive de l’athlétisme malien avec leur suprématie sur les autres épreuves notamment le demi fond et le fond et les lancées.

Les mots de remerciement, de bienvenue et d’exaltation sont venus non seulement du président Idrissa Bah mais aussi des hôtes du Kènèdougou, le maire et le gouverneur. Le président de la FMA, Idrissa Bah a dit que le courage, la persévérance sera leur devise.

Badri

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.