Meeting du Grand prix international d’athlétisme (CAA) de Bamako : La 13ème édition s’est tenue avec de nouveaux records pour le Mali

0
Les athlètes maliens entouré des responsables de la FMA
Les athlètes maliens entouré des responsables de la FMA

Organisée par la Fédération Malienne d’Athlétisme, la 13ème édition du grand prix international de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) s’est déroulée le mardi 22 avril au stade Modibo Kéita. L’événement  qui était présidé par le ministre des sports Housseyni Amion Guindo, a été sanctionné par de nouveaux records pour le Mali.

 

Après deux années d’absence à cause de la crise que le Mali a traversée de 2012 à 2013, le meeting du grand prix international CAA de Bamako a amorcé sa vitesse de croisière. La 13ème édition s’est tenue le mardi dernier au stade Modibo Kéita dans une ambiance festive. C’était en présence du ministre des sports Housseyni Amion Guindo, accompagné pour la circonstance de plusieurs responsables de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA).

Considérée comme un théâtre de retrouvailles, cette compétition a regroupé 80 athlètes venant de 10 pays africains. A savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Botswana, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Niger, le Sénégal, le Togo et le Mali.

 

 

Sur une vingtaine d’athlètes maliens, deux  seulement ont pu remporter la médaille d’or. Il s’agit de Mamadou Cherif Dia (7m29) et Yah S Koita (5m81) dans l’épreuve du saut en longueur (hommes et dames). Par ailleurs, le record du Mali en 400 et 800m dames a été respectivement battu par Djenebou Danté (53,39 contre 55,14) et Oumou Diarra (2,09 contre 2,11). Il faut souligner que ces deux athlètes ont terminé chacune deuxième dans leur épreuve respective derrière la botswanaise Amantlé Montsho (50,87) et Noelie Yarigo (2,07).

Aux 800 m hommes, Lamine Kéita de la Gambie s’est classé premier (1,52) tandis qu’en 400m hommes, son compatriote Adama Jamet s’est hissé à la plus haute marche du podium (46,64). Aux 100m, Talou Marie Josée de la Côte d’Ivoire a surclassé tout le monde chez les dames (11,42). Du côté des hommes, le Gambien Adama Jemet a dominé les débats (10,91).Au terme des différentes épreuves, le ministre des sports  Housseyni Amion Guindo a déclaré : “ le gouvernement accorde une égale importance à toutes les fédérations nationales sportives du pays. C’est-à-dire à toutes les disciplines sportives pratiquées au Mali.  Et nous ne ménagerons rien pour que le meeting du Grand prix international de Bamako retrouve rapidement son label ”or” “.

 

Il a également promis de tout mettre en œuvre dans les jours à venir, pour rénover le tartan de la piste d’athlétisme du stade Modibo Kéita qui, est dans une phase de dégradation.

 

Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER