Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo au CNOSM : “Je compte sur votre accompagnement, vos conseils et suggestions pour faire avancer le sport malien”

0
Le ministre des sports et le président du CNOS, Habib Sissoko
Le ministre des sports et le président du CNOS, Habib Sissoko

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo a rendu, mercredi après-midi, une visite de courtoisie au siège du Comité national olympique et sportif du Mali. Selon lui, le Comité est incontournable dans la réussite du sport malien. “Je compte sur votre accompagnement, vos conseils et suggestions pour faire avancer le sport malien” a-t-il précisé. 

 

Depuis sa nomination à la tête du département des Sports, Housseini Amion Guindo a entamé une nouvelle démarche auprès des différents partenaires. Au lieu de recevoir dans son bureau les uns et les autres, le nouveau ministre des Sports se déplace avec ses proches collaborateurs pour s’enquérir des conditions de travail de ses partenaires afin de prendre en compte leurs préoccupations. Son seul objectif : faire avancer le sport malien dans tous ses compartiments. Après avoir rendu une visite de courtoisie au siège de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) à l’ACI 2000, Housseini Amion Guindo était dans l’après-midi du mercredi au siège du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), une structure très importante dans la gestion du sport au Mali.

 

Le président du CNOSM, Habib Sissoko et son équipe étaient très heureux de recevoir le nouveau ministre des Sports. Raison pour laquelle, la rencontre s’est déroulée dans un climat très cordial et fraternel.

 

 

En bon dirigeant sportif, Habib Sissoko a, au nom du mouvement olympique,  félicité Housseini Amion Guindo pour sa nomination à la tête du département des Sports. “Le mouvement olympique et sportif est heureux du choix porté sur vous pour diriger le département des Sports. Et vous pouvez compter sur tous les sportifs, qui ont bien accueilli votre nomination pour assumer la mission de développement de nos disciplines” précisera Habib Sissoko.

Pour le ministre des Sports, le Comité national olympique et sportif du Mali est incontournable dans le développement du sport au Mali. C’est donc un partenaire très important du département des sports. C’est pourquoi, le ministre Guindo compte beaucoup sur le président Habib Sissoko et son équipe dans le cadre de l’apaisement du climat dans le domaine sportif. “Sans la stabilité et l’apaisement, nous ne pourrons pas combler les attentes du peuple en termes de performances sportives. Je compte donc sur votre accompagnement, sur vos conseils et suggestions pour faire avancer le sport malien. Et il faut qu’on se donne la main pour aller de l’avant sans complexe” dira-t-il.

 

 

Très soucieux du développement du sport malien, le ministre des Sports souhaite améliorer davantage la bonne entente entre le Comité national olympique et sportif et son département.

Après le CNOSM, le ministre des Sports s’est rendu au siège de la Fédération Malienne de Football à l’ACI 2000. L’apaisement, l’unité, la solidarité, l’anticipation et la bonne collaboration étaient au centre des échanges.

 

ABH

Le ministre des sports hier à Henry Kasperczak :

“Toutes vos suggestions seront prises en compte pour que nous puissions remporter la CAN 2015”

Henry Kasperczak en compagnie du vice-président de la Femafoot, Kolon Sidibé
Henry Kasperczak en compagnie du vice-président de la Femafoot, Kolon Sidibé

En visite au Mali, il y a quelques jours, le nouveau sélectionneur national des Aigles du Mali, le franco-polonais, Henry Kasperczak a été reçu, hier, en audience par le ministre des Sports Housseini Amion Guindo. Il était accompagné par le président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra et son 1er vice-président Boukary Sidibé dit Kolon, chargé des équipes nationales.

 

Il s’agissait pour le ministre Guindo et ses invités d’échanger sur le climat à créer autour de l’équipe nationale du Mali afin d’atteindre  les objectifs qui sont assignés à Kaspersczak. Primo : se qualifier pour la phase finale de la CAN 2015 au Maroc. Et secundo : remporter le trophée continental, à défaut, faire mieux que la 3ème place des deux précédentes éditions (2012 et 2013).

 

Le sélectionneur des Aigles du Mali est convaincu : “qu’il est possible de constituer une équipe compétitive pour les éliminatoires et permettre à la sélection nationale senior de franchir un palier en phase finale si les joueurs et l’encadrement technique parviennent à jouir des meilleures conditions de travail”.

 

Le ministre des Sports veut mettre tout en Å“uvre pour que le Mali puisse se qualifier d’abord pour la phase finale de la CAN 2015 et aller le plus loin possible. S’adressant à Henry Kaspercszak, il dira que : “toutes vos suggestions seront prises en compte et très rapidement. Faites-nous part de tout ce qui est nécessaire à l’atteinte de notre objectif commun : remporter un trophée continental”.

 

Il faut rappeler que le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2015 aura lieu ce samedi 27 avril au siège de la CAF, au Caire, en Egypte.

  A.B.HAIDARA 

PARTAGER