Mme Céline Eko, présidente du Canon de Yaoundé : «Je donne tout au Canon»

0
Celine Eko
Celine Eko

Il est très rare de voir une femme présider un club de football d’élite sur le continent et surtout dans un pays comme le Cameroun où le football est une religion. Mme Celine Eko que nous avons rencontrée au mois de janvier 2014  à Cape Town à l’occasion du CHAN en Afrique du Sud, s’est retrouvée esseulée dans le club très fermé des présidents des 40 meilleurs clubs africains Mais elle pense comme ses confrères masculins, à la même vision de dirigeant et les ambitions sportives affirmées.

 

 

Présentez-vous aux lecteurs du journal Match.

Je suis Madame Céline Eko, PC du Canon Sportif de Yaoundé, club mythique  du Cameroun. Un club qui a fait  rêver beaucoup de sportifs camerounais et africains.

 

 

Depuis combien de temps  êtes-vous à la tête du club ?

Cela deux ans que j’ai été portée à la tête du club. C’est une famille dans laquelle je suis depuis 1980.  J’ai occupé des postes administratifs, mais bien évidemment avant cela j’ai été supportrice.  Jai été secrétaire générale du  club. Et pendant      pratiquement 22 ans j’ai été la seule femme membre du Conseil d’administration. C’est ce qui m’a fallu la confiance de la grande famille du Canon.

 

 

 

C’est un lourd fardeau quand même pour une femme dans un pays  de foot comme le Cameroun ?

Je le fais avec passion. La passion n’a pas de prix. Et pour moi ce n’est pas un lourd fardeau.

 

 

 

Quels sont les objectifs du Canon pour la saison en cours ?

Je vais d’abord revenir sur le moment ou j’ai pris les commandes du Canon. A notre arrivée, le Canon était avant-dernier du championnat. La première année on s’est classé 4e ex-æquo, la deuxième année 4e et finaliste de la Coupe du Cameroun et cela  15 ans après.  On essaie de faire ce qu’on peut. Comme je lai dit, le Canon est un club très compliqué puisque c’est la seule structure sportive à avoir en son sein des équipes Senior, Junior, Féminine et Minime.  Donc vous comprendrez que nous avons du pain sur la planche.

 

 

J’espère  que cela ne vous donnera pas de cheveux blancs !

De cheveux blancs ? J’en ai déjà. La plupart des joueurs du Canon ont l’âge de mes enfants. Donc j’ai des rapports de mère-enfant avec eux. C’est ce qui me rend le travail facile.

 

 

Quelles sont les ambitions pour l’année  en cours au niveau national ?

Je pense que si  en 2 ans on a pu remporter le pari de partir de l’avant-dernier au 4e et jouer la finale de la Coupe nationale, on a un grand défi à relever pour les années à venir. Pour l’année en cours je ne dirai pas trop d’ambitions, mais nous ferons mieux que l’année précédente.

 

 

Madame vous-êtes  à Cape Town en Afrique du Sud pour le Séminaire de la Caf, comment avez-vous vécu ces deux jours de travaux sur le professionnalisme du football africain ?

Je les ai  très bien vécus puisque c’est la première fois que j’assiste à un Séminaire organisé par la Caf en vue de promouvoir le football africain. J’ai beaucoup appris. Je crois que si j’ai un vœu à l’ endroit de la Caf, ce sera qu’elle essaie de multiplier ce type de  Séminaire qui est très avantageux pour les joueurs africains dont la plupart partent en Europe dans des conditions qu’on connaît tous.

 

 

Vous n’avez pas eu un petit complexe à l’idée que vous êtes la seule femme de tout ce monde ?

Pas du tout. Au contraire j’inviterai  mes sœurs à essayer de me suivre. Sans être trop ambitieuse je pense qu’au moment venu on pourrait réclamer le quota des femmes dans le milieu africain.

 

 

Vous avez dû enrichir votre carnet d’adresses  car ici il n ya pas que des collègues

Oui dans le cadre sportif. Il y a des collègues que je ne connais que de nom. Ce séminaire m’a permis de les dévisager.

 

 

Est- ce que des partenariats sont envisageables  entre  Canon et d’autres clubs comme le T.P Mazembe puisqu’ on vous a vue largement discuter avec Katumbi ?

En dehors du T.P d’autres clubs hein. Puisqu’ ils sont en admiration des efforts  fournis par une femme. Et je crois que le Canon en saura tirer profit.

Par Baba Cissouma

 

Really impressive

Before his 11th birthday, he had another world record under his belt, summiting Europe’s Mount Elbrus in Russia’s Caucasus mountains in July 2007.Baskets Pas Cher
He wrote some amazing things for 16 17 years old.toms outlet
allready been in your bios setup and incorrectly set an option which may cause your sys.prada purse
Got a lot of work to do before that happens.mulberry uk
Samsung Galaxy S4 is currently running version 4.mcm backpack for sale
Al Rishawi faces death by hanging in Jordan for her role in triple 2005 hotel bombings that killed 60 people.chaussures louboutin
I hold a PhD in Depth Psychology, specializing in Jungian/archetypal psychology and phenomenology/Heideggerian philosophy.michael kors boots uk
However, with things not moving in the desired direction, Citymax chose to shut down another five Gloria Jean Coffees outlets.mulberry sale uk
toms outlet

PARTAGER