Mohamed Ali est mort à l’âge de 74 ans

11
Cassius Clay /Mohamed Ali avec Malcolm X - AP/SIPA
Cassius Clay /Mohamed Ali avec Malcolm X - AP/SIPA

SPORT L’ancien boxeur était hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire…

Le sport perd une de ses légendes. Le triple champion du monde de boxe Mohammed Ali s’est éteint dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 74 ans, a annoncé sa famille. «Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décéde à l’âge de 74 ans», a annoncé son porte-parole Bob Gunnell.

>> Voir notre diaporama Mohamed Ali, «The Greatest»

Ses obsèques auront lieu dans sa ville natale de Louisville, dans le Kentucky, a précisé le porte-parole du boxeur le plus célèbre de la planète, sans préciser la date. «La famille Ali voudrait remercier tous ceux qui l’ont accompagné par leurs pensées, prières et soutien et demande le respect de son intimité», conclut le communiqué.

Cassius Clay

Mohamed Ali était hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire. Son porte-parole avait alors annoncé qu’il «se trouvait dans un bon état de santé» et que «son séjour devrait être de courte durée». Sa fille, Laila, avait publié une photo de son père embrassant sa petite fille, Sydney, remerciant les fans pour leur soutien.

Ali souffrait depuis une trentaine d’années de la maladie de Parkinson et avait déjà été hospitalisé à deux reprises fin 2014 et début 2015 pour une pneumonie et une infection urinaire.

Né Cassius Clay, champion olympique à Rome en 1960, il avait débuté sa carrière professionnelle la même année, devenant champion du monde WBA en 1964 en battant Sonny Liston par KO au 7e round.

Il avait refusé de faire la guerre du Vietnam

Maître mondial incontesté de la catégorie-reine des lourds, celui qu’on surnommait «The Greatest» (Le plus grand) avait choqué les Etats-Unis en 1967 en refusant de faire son service militaire et de partir faire la guerre du Vietnam, en raison de ses convictions religieuses.

Il avait été emprisonné, déchu de ses titres et interdit de boxer pendant trois ans et demi, avant de redevenir champion du monde en 1974, réunifiant les titres WBA et WBC lors de sa victoire par KO (8e round) sur George Foreman lors du «combat dans la jungle» à Kinshasa, en République démocratique du Congo, l’ex-Zaïre.

Il avait perdu son titre aux points face à Leon Spinks le 15 février 1978 et l’avait récupéré en prenant sa revanche le 15 septembre de la même année. Il avait terminé sa carrière professionnelle sur une défaite aux points face à Trevor Berbick, le 11 décembre 1981 au Queen Elizabeth Sports Centre de Nassau.

20minutes.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Mes sincères condoléances a la famille, proches, le monde de la boxe en particular,… une legende et un icon.
    Que votre ame repose en paix Mr. Ali, le Champion D3 la Liberté.

  2. I have always seen Ali as a great athelete entertainer but beyond that I afraid I do not share the sentiments of many. After going to prison I realized he like some boxers I know probably was a prime “guinea pig” for steroids which likely led to his parkinson disease. The control you able to have over such condition is severely limited in prison plus with Ali refusing to fight it is likely he received the most unpredictable steroids. To strike another point I came from a family who had several members who fought in the war as Americans thus, we did not as Americans initially share Ali sentiments plus questioned his motives. Still Ali was a great boxer plus good person. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan. P.S. I favored Malcom X as hero.

  3. ” Float like a butterfly , sting like a bee . Ohhhh . Rumble , young man , rumble ! ” .
    ” Vole comme le papillon , pique comme l’abeille .Et cogne , jeune homme , cogne ! ” .
    Une citation célèbre ( empruntée ) d’un boxeur-poète : Ali !
    Dors maintenant en paix !

  4. ” Float like a butterfly , sting like a bee . Ohhhh . Rumble , young man , rumble ! ” .
    ” Vole comme le papillon , pique comme l’abeille .Et cogne , jeune homme , cogne ! ” .
    Une citation célèbre ( empruntée ) d’un boxeur-poète : Ali !
    Dors maintenant en paix !

  5. Mes condoléances les plus attristées à la famille de Muhammad Ali. Qu’Allah l’admette dans paradis éternel aux cotes de ses élus. Voilà l’un des meilleurs qui puissent exister sur cette planète. Rest in peace Ali you will be missed by all who admired you. We will always love you.

  6. UN GRAND CHAMPION IL FUT. UN REPÈRE, UNE CULTURE D’EXEMPLE QUI MARQUA DES GENERATIONS.

  7. J’adorait Mohamed Ali, s’il vous plaît n’oublier pas Macolm X en photo un grand Monsieur aussi !

  8. un très grand champion qui a su mettre son art à la défense des noirs tout au long de sa vie que dieu le tout puissant l’accueille dans son paradis

    • Dors en PAIX:

      “I´m so fast, that last nght I turned off the light switch in y bedroom and was in bed before the room was dark” M. ALI
      – Une conviction dans le combat intense, un ton guerrier certes, mais un trésor de générosité!

Comments are closed.