Mondial U-20, Mali-Grèce : Une victoire s’impose aux Aiglons pour maintenir l’espoir

0

AiglonsSeul représentant africain invaincu lors de sa première sortie (le Ghana a été vaincu par la France par 1-3, le Nigeria par le Portugal sur 2-3 et le Chili a battu l’Egypte par 2-1), le Mali affronte demain la sélection grecque, leader du groupe D après sa victoire sur le Mexique (2-1). Une rencontre qui aura lieu au Kamil Ocak Stadium de Gaziantep à partir de 21 heures (18 heures T.U).

Encore maîtres de leur destin dans cette compétition, les Aiglons doivent remporter la partie pour ne pas avoir le dos au mur contre le Mexique, leur dernier adversaire le 28 juin prochain.
Et en cas de victoire, ils auraient fait un pas décisif vers le second tour car, en plus des deux premiers des six groupes, les quatre meilleurs 3es seront aussi repêchés.
Mais, contre les juniors, il faut que Boubacar Diarra présente un autre visage, surtout au niveau de la construction. Même si la stratégie de l’encadrement technique est axée sur la défensive pour ne pas encaisser de but, il faudra aussi faire preuve d’opportunisme à l’attaque en exploitant judicieusement nos rares actions.
Il faudra aussi trouver un moyen d’approvisionner Tiécoro Kéita et Adama Niane qui se sont retrouvés très isolés contre le Paraguay. Sans compter que leur taille ne leur permet pas de mieux exploiter les balles balancées et que leur forme physique ne les autorise pas non plus à descendre trop bas pour essayer de remonter balle au pied.
Lors du premier match, la fragilité de notre axe central a été un sérieux handicap car elle a pesé sur la confiance au sein du groupe qui s’est sans doute senti très vulnérable. Il faudra pallier à cette insuffisance pour libérer un peu le milieu des tâches défensives et le rendre opérationnel pour lancer les offensives.
L’encadrement technique est heureusement conscient de ces lacunes et travaille à les corriger. Il est aussi conscient qu’il faudra plus de courage, de clairvoyance et de vigilance, et surtout beaucoup d’audace (balle au pied) pour prendre à défaut la sélection grecque très vivace et assez opportuniste devant les buts.
Moussa Bolly C.C/MJS

Pour Maliweb.net

PARTAGER