Nouvelles de nos expatries : Rahamatou Dramé équipe la fédération malienne d’athlétisme

0

Porte-drapeau de la délégation malienne aux Jeux Olympiques de «Londres 2012» (Royaume Uni, du 27 juillet au 12 août 2012), Rahamatou Dramé vient de prouver, si besoin en était, que ce choix était judicieux pour qui sait son attachement au Mali. En effet, la sprinteuse (100m haies) vient de remettre près de 3 millions de F CFA en équipements sportifs à la Fédération malienne d’athlétisme. La remise officielle a eu lieu le jeudi 13 septembre en présence du Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founé Mahalmadane.

«Franchement, je voulais offrir autre chose au Mali qu’une disqualification. Et je sais que tout le monde s’attendait à autre chose qu’à un faux-départ. Disons que Dieu ne l’a pas voulu pour cette fois-ci. Mais, que tout le monde cache que mon ambition est de rehausser l’image du Mali dans tout ce que je fais» ! C’est l’assurance donnée par Rahamatou Dramé à Londres (Royaume Uni) au lendemain de sa disqualification dans l’épreuve des 100 haies dames des Jeux Olympiques.
Affectée par cette douloureuse expérience, Rahamatou n’est pas restée moins rattachée au Mali. L’important lot d’équipements sportifs qu’elle vient d’offrir à la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) est une autre preuve de son patriotisme. Ce matériel a été présenté au Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founé Mahalmadane, lors d’une symbolique cérémonie qui s’est déroulée jeudi dernier (13 septembre) au Pavillon des sports du Stade Modibo Kéita.

Ramatoulaye Dramé

Plusieurs responsables sportifs étaient présents aux côtés du Ministre Hamèye Founé. Il s’agit notamment de la 1ere vice-présidente du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), du président de la Fédération malienne d’athlétisme et du Directeur nationale des Sports et de l’Education physique, respectivement Mme Sangaré Aminata Kéita, Idrissa Bah et Dramane Coulibaly.
D’une valeur d’environ 3 millions de F CFA, le lot est composé de 108 tenues sportives, 22 paires de chaussures à pointe pour les courses et les sauts, 4 paires de chaussures de lancer et 32 paires de trainings.
«A travers ce geste, je voudrais aider l’athlétisme malien», a souligné Rama en remettant ces équipements à la fédération le 24 juillet 2012, donc à la veille de s sa participation aux J.O. «Nous avons estimé que présenter ce matériel offert par notre athlète au Ministre de la Jeunesse et des Sports et au président du CNOSM est important parce que la qualité de ce geste, l’engagement de cette athlète, le désir d’appartenir au Mali nous a été confirmés par Rahamatou Dramé depuis 2010», a souligné M. Idrissa Bah dans son allocution de présentation.
«Cette fille doit être félicitée et encouragée, elle a fait un effort colossal pour réunir ces équipements», a précisé M. Bah. «C’est l’occasion pour moi de remercier du fond du cœur Rahamatou Dramé qui a eu cette initiative heureuse pour la Fédération malienne d’athlétisme qui a fortement besoin d’équipements… Le Comité National Olympique et Sportif du Mali ne s’est pas trompé en désignant Rahamatou Dramé porte drapeau du Mali lors des Jeux olympiques de Londres», a pour sa part déclaré la représentante du CNOSM, Mme Sangaré Amina Kéita.
«Cette cérémonie est simple mais son importance et sa symbolique lui donnent un cachet particulier… Qu’on n’oublie pas que c’est une Malienne, une athlète en activité qui offre dans le contexte que nous vivons ces équipements. Aussi, c’est cette athlète qui a choisi le Mali plutôt que la sélection française plus sécurisante. C’est encore elle qui a porté le drapeau du Mali aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Tous ceux qui la connaissent ou l’ont approché conviennent de son engagement pour le Mali et ne seront pas surpris par son geste», commenté le Ministre Hamèye Founé Mahalmadane.
A Londres, Rahamatou a séduit les observateurs, notamment les membres de la délégation malienne, par son seulement son attachement aux couleurs nationales du Mali, mais aussi et surtout par sa courtoisie, son humilité et sa grande ouverture d’esprit.
Née le 1er avril 1985 à Meulan (dans la région d’Île-de-France), Rahamatou Dramé est spécialiste de 100m haies, une course avec obstacle. Rahamatou a opté pour le Mali en 2010. Absente au Kenya en 2010, elle a participé cette année aux Championnats d’Afrique de Porto-Novo où elle a battu le record national en réalisant un chrono de 14.55.
«Depuis l’enfance, j’ai toujours eu envie de réussir quelque chose de grandiose pour le Mali, le pays de mes ancêtres. Et j’ai longtemps nourri l’ambition de courir pour le Mali. Mais, cela a pris du temps faute de contact avec les autorités maliennes, précisément avec la Fédération malienne d’athlétisme (FMA). Finalement, en 2009, j’ai eu le contact d’Idrissa Bah (président de la FMA) avec un proche et j’ai tout de suite sauté sur l’occasion», nous avait-elle dit dans la capitale britannique en évoquant les motivations de son choix de défendre les couleurs du Mali.
Son geste généreux et patriotique rappelle aussi la générosité d’une autre grande dame du sport malien : Hamchétou Maïga, capitaine des championnes d’Afrique à Dakar (Sénégal) en 2007 et vice-championnes du continent en 2009 à Antananarivo (Madagascar). Selon de nombreuses coéquipières et de son encadrement technique, Hamchétou ne venait jamais les «mains vides» aux regroupements de l’E.N féminine (senior) de basket-ball. Elle se présentait toujours les mains chargées d’équipement et d’autres petits cadeaux pour ses «filles» !
Moussa Bolly
C.C/MJS

PARTAGER