OLYMPIQUE DE LYON/REAL MADRID : Djilla revient sur le terrain de ses exploits

0


S’il avait réellement le choix, Mahamadou Diarra aurait évité de croiser ses anciens coéquipiers à ce niveau de la Ligue européenne des champions. Mais, le tirage au sort en a décidé autrement. Le capitaine des Aigles joue ce soir avec les Meringue.

Ce soir, Djilla revient à Lyon pour affronter ceux dont il était le coéquipier il y a quelques semaines seulement. Et dire qu’il avait été l’un des grands artisans de la large victoire lyonnaise (3-0) contre le Réal Madrid à ce stade même de la compétition.

Contre ses anciens coéquipiers, l’international malien sera l’une des pièces maîtresses des Meringue. Les Lyonnais, sont conscients de son poids sur cette rencontre. Mais, pour eux, la page Djilla est déjà tournée. « Ça va faire drôle de le revoir. Ce sera un moment particulier surtout pour lui. Il est trop tôt pour savoir s’il manque à l’OL. On ne peut pas négliger ce qu’il a réalisé ici. Mais, il y a des joueurs qui le remplacent. Ils ont le potentiel pour atteindre son envergure. On verra avec l’enchaînement des matches », a déclaré Florent Malouda lundi dernier.

Mais, comme l’a si pertinemment conseillé Juninho, c’est la large victoire de la saison écoulée qu’il convient d’oublier pour mieux cerner la réalité de la confrontation du jour. D’abord, Djilla est un joueur ambitieux et teigneux qui aime le défi. Certes, il reviendra à Lyon avec la tête pleine de bons souvenirs. Mais, il ne faudra pas non plus s’attendre à ce qu’il fasse plaisir à son ancien club qui a tout fait pour l’empêcher de réaliser son rêve de jouer dans une équipe mythique comme le Réal Madrid.

Secundo, c’est que le Réal n’a pas le même visage que la saison dernière, l’une des plus mauvaises de son histoire. Le recrutement a renforcé son ossature qui apparaît plus solide. Cette nouvelle ossature en a donné la preuve lors de la seconde journée de la Liga.

Dimanche dernier, le Real Madrid a marqué ses premiers buts (4-1) en championnat d’Espagne de football sur le terrain du promu Levante. Moins flamboyants lors de la première journée, les protégés de Fabio Capello avaient été tenus en échec par Villarreal au stade Santiago-Bernabeu (0-0).

Ce qui est sûr, c’est qu’il sera difficile aux Lyonnais de répéter leur succès (3-0) de l’an dernier. La tâche paraît d’autant plus ardue que leurs artificiers (Carew, Govou, Chris et Wiltord) n’épousent pas encore la grande forme. Et malgré le rendement des Juhinho, Coupet, Toulalan et Malouda, l’absence de Djilla dans la récupération et la relance se fait cruellement ressentir dans le jeu lyonnais. N’empêche que Mahamadou Diarra et ses nouveaux coéquipiers sont très attendus à Lyon.

Moussa Bolly

PARTAGER