Paralympique réservée aux malvoyants : Nantenin Kéïta, la fille du chanteur Salif Kéïta, s’adjuge le bronze sur le 100 m

3

Nantenin Kéïta, la fille du chanteur Salif Kéïta, monte sur la troisième marche du podium du 100 mètres réservé aux malvoyants le 6 septembre dernier. Le titre paralympique revient à la Cubaine Omara Durand.

Natenin Keïta

Après des années difficiles depuis 2009, Nantenin Kéïta réussit un superbe retour. L’athlète de l’Entente Athletic de Saint-Quentin-en-Yvelines termine troisième du 100 mètres mal voyants. Elle s’attribue le record d’Europe en 12″47. Un bronze qui vaut de l’or. La Cubaine Omara Durand récolte la couronne de lauriers (12″00). La Sud-Africaine Lise Hayes s’intercale entre les deux sprinteuses (12’41).

La ligne franchie, Nantenin Kéïta explose de joie, elle fait le tour d’honneur arborant fièrement le drapeau tricolore. Elle est championne paralympique du 100 mètres mal-voyants pensez-vous Et bien non, mais c’est tout comme. Médaillée de bronze dans cette épreuve, Nantenin considère ce résultat comme une médaille d’or personnelle. Minée par les blessures, les opérations, les problèmes de poids, Nantenin Kéïta est à deux doigts de ne pas aller à Londres.

“J’ai tellement galéré. Désolée si cette réaction est démesurée, mais je suis trop contente.”

C’est rafraichissant de voir quelqu’un qui se lâche et s’exprime. Son papa Salif Kéïta, chanteur et compositeur malien, a du en chantonner de bonheur.

Alou Badra HAIDARA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. esperons que les islamistes ne vont pas la voir dans cette tenue ,sinon ils vont la découpé en morceaux 👿
    Bravo à elle parce courir le 100m en ne voyant pas ,il faut le faire et il faut une sacrée volonté .
    Dans la situation actuelle du Mali ,beaucoup de maliens devraient prendre exemple sur elle .

  2. Une athlète française, dommage qu’elle n’a pas put concourir pour le mali.

Comments are closed.