Pays-Bas – Mexique (2-1) : Les Oranje sont passés près de la catastrophe

1
Pays-Bas - Mexique (2-1) : Les Oranje sont passés près de la catastropheGrâce deux buts inscrits par Sneijder (88e) et Huntelaar (94e), les Pays-Bas ont échappé au pire face au Mexique (2-1), dimanche en 8e de finale à Fortaleza. Menés au score, les Néerlandais, si brillants durant le premier tour, ont longtemps buté surGuillermo Ochoa. Le Mexique perd à ce stade de la compétition pour la sixième fois de suite.

Les Pays-Bas sont revenus de très loin dimanche à Fortaleza. Menés au score, les Néerlandais ont su trouver les ressources pour renverser le Mexique dans les dernières minutes de la rencontre et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde (2-1). Les Mexicains pensaient signer l’exploit après l’ouverture du score de Giovani Dos Dantos (48e), et quelques parades exceptionnelles de Memo Ochoa, mais Wesley Sneijder (88e) et Klaas-Jan Huntelaar (90e+4 s.p.) ont offert aux Oranje une victoire inespérée. Ils affronteront le vainqueur du duel entre le Costa Rica et la Grèce (22h00) samedi prochain à Salvador pour une place dans le dernier carré.

Les Néerlandais ont longtemps semblé impuissants face à une remarquable équipe mexicaine, à l’image d’une Wesley Sneijder méconnaissable. Mais les grands joueurs savent répondre présent au bon moment. En reprenant victorieusement une remise de Klaas-Jan Huntelaar à l’entrée de la surface, le meneur des Pays-Bas a sauvé son équipe de l’élimination (1-1, 88e). Et lancé les Oranje vers une fin de match de folie. Dans le temps additionnel, Arjen Robben a provoqué une faute de Rafael Marquez dans la surface et Huntelaar n’a pas manqué l’occasion d’envoyer les siens en quart de finale en transformant le penalty (2-1, 90e+4 s.p.).

Le Mexique avait pourtant fait ce qu’il fallait pour sortir le vice-champion du monde du tournoi. Giovani Dos Santos a concrétisé une première heure pleine de maîtrise de sa formation en ouvrant la marque d’une très belle frappe du pied gauche des 20 mètres (0-1, 48e). Une juste récompense pour des Mexicains qui n’avaient pas saisi l’opportunité de prendre l’avantage en première période. Insaisissable, Hector Herrera a manqué de réussite (17e) avant d’être repris au dernier moment par Ron Vlaar (20e). Pas vraiment rassurant sur cette action, Jasper Cillessen s’est bien rattrapé en s’interposant devant Carlos Salcido (24e) et Giovani Dos Santos (29e, 42e).

Le Mexique a cru pouvoir se reposer jusqu’au bout sur Guillermo Ochoa après cette ouverture du score. Peu sollicité jusque-là, le portier mexicain a sorti le grand jeu, avec un brin de réussite, en repoussant une reprise à bout portant de Stefan de Vrij sur son poteau… de la tête (57e). Il a encore retardé l’échéance en s’interposant du pied sur une frappe d’Arjen Robben (74e), déjà pas loin d’égaliser sur un centre-tir qui manqué le cadre de peu (64e). Mais les Néerlandais n’ont pas abdiqué. Même Ochoa n’a pas résisté à cette machine oranje, moins bien réglée qu’au premier tour, mais qui continue de tout emporter sur son passage.

Source: eurosport.fr

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.